Portrait : Bamouni Nébila Jhony, un véritable cordon bleu

Né en 1957 à Ténado, un département du Burkina Faso situé dans la province de Sanguié et dans la régionde Centre-Ouest, Bamouni Nébila Jhony est un passionné de la restauration. N’ayant été dans aucune école d’hôtellerie, il s’est formé sur le tas et détient aujourd’hui une expérience professionnelle qualitative de 40 ans dans le métier de restaurateur.

Le propriétaire du ’’Restaurant de la Maison des Savoirs’’ situé au cœur de la capital, Ouagadougou Bamouni Nébila Jhony a fait ses premiers pas dans la restauration dès l’âge de 17 ans en Côte d’Ivoire.

Il s’installe à son propre compte à son retour au pays en 2000 où il a décidé de valoriser  ses compétences à travers des prestations de service de restaurateur. Depuis  lors, c’est un talent  confirmé qui enchaine les prestations surtout lors des heureux évènements comme les mariages, baptêmes, anniversaires, réveillons de fin d’année.

Et la fête de Saint Sylvestre 2014, à l’occasion de laquelle il a reçu une commande de 40 plats à 18500FCFA l’unité a été un moment de satisfaction partagée entre ses clients et lui.

« Issu d’une famille paysanne, j’ai vite quitté les bancs dès la classe de CM2, non pas par manque de moyens financiers mais afin de renforcer l’équipe de bras valides qui œuvraient dans les plantations de mon père en Côte d’Ivoire ».

Une fois à destination, le jeune homme va cependant se soustraire à cette destinée. En lieu et place des travaux champêtres il se forge dans la restauration la seule chose qu’il dit savoir bien faire de ses doigts.

« Et si c’était à recommencer, je ne ferai que la restauration », confie-t-il. N’ayant fait aucune école d’hôtellerie, il a su s’imposer dans le domaine par son dynamisme et sa forte envie d’apprendre.

Et pour ce faire, il  a du passer par plusieurs paliers. Après six mois passés dans la section plonge (lavage, nettoyage et classement des ustensiles de cuisine) d’un hôtel et six autres dans un autre hôtel, qu’il fut déclaré cuisinier aguerri par l’hôtel Ivoire.

Il passe d’aide cuisinier à cuisinier. Bamouni Nébila Jhony est spécialiste de la cuisine Européenne et Africaine et ses clients s’accordent à lui reconnaitre des qualités certaines. Une d’elle, Madame Ella Samboué est assistante de direction bilingue et fidèle cliente. « Je viens manger ici parce que c’est très propre, l’accueil est chaleureux, les plats sont de qualité et les prix très compétitifs».

En effet, les tarifs des plats varient de 1000 F CFA à 2000 F CFA selon le menu. Avec un effectif de cinq personnes, M.Bamouni parvient jusqu’à présent à honorer ses commandes, et cela grâce au savoir faire et au dynamisme de l’équipe. Toute chose qui lui a permis de se faire des relations à travers le monde.

Former pour la bonne bouffe

Concernant ses projets, il envisage ouvrir un centre de formation en cuisine appliquée. Selon lui, cette école offrira une formation complète en restauration collective, celle fastfood ou snak et le pur gastronomique.

Ce projet, il le nourri depuis le jour où son ancien patron, Alain Fouchard, lui a laissé en souvenir la phrase suivante : ‘’Jhony, un jour, des universitaires diplômés viendront te demander comment apprendre à faire la bonne cuisine’’.

Marié et père de cinq enfants dont la première est titulaire d’une maitrise en macroéconomie, Bamouni Nébila Jhony parvient  largement à subvenir aux besoins de sa famille.

Notre cordon bleu dit n’avoir pas de loisirs car la cuisine lui permet déjà de se distraire en s’amusant avec le feu et en pratiquant le cirque avec ses casseroles.

Safia ZANGO (collaboratrice)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.