Elections : Briefing de la Francophonie et de l’UE à Cheriff Sy

Les observateurs de l’Union européenne des élections du 29 novembre 2015, conduits par la chef de la mission d’observation électorale de l’institution, Cecile Kashetu kyenge, ont  été reçus en audience par le président du Conseil national de la Transition,  Moumina  Cheriff Sy,  le vendredi 27 novembre 2015.
   Une délégation de la mission déployée au Burkina Faso par l’Union européenne pour l’observation des élections couplées, présidentielle et législatives du 29 novembre, et une autre de la Francophonie sont allées s’entretenir avec le président du Conseil national de la Transition (CNT), Cheriff Sy, le vendredi 27 novembre 2015.
Pour la chef de la délégation,Cécile Kashetu kyenge, cette visite  entre dans le cadre de leur mission d’observation électorale au Burkina Faso. Elle a indiqué qu’une déclaration préliminaire de leur observation   est attendue après le scrutin. La délégation a par ailleurs informé le président Cheriff Sy de la présence de 40 observateurs de courte durée. « Notre déclaration préliminaire que nous ferons le 1er décembre va faire ressortir tous les éléments que nous avons observés de la campagne électorale en passant par le déroulement du scrutin jusqu’au dépouillement », a-t-elle indiqué. Elle  a aussi souligné que les observateurs ont pu rencontrer les différents acteurs impliqués dans le processus électoral notamment les acteurs de la société civile, les différents partis politiques et les institutions. Sur son appréciation sur le déroulement de la campagne elle s’est refusée à tout commentaire. Elle a souligné que cela fera l’objet  de la même déclaration du 1er décembre 2015. « La supervision du processus électoral  est notre travail et nous n’avons pas encore terminé, nous allons observer le comptage et la compilation des résultats au niveau des communes mais aussi au niveau de la CENI », a fait comprendre Mme Kyenge.
Pour elle, la présence  de spécialistes pluridisciplinaires notamment des  analystes de données et des medias contribueront à faire un travail d’observation de qualité. A leur suite ce sont les observateurs de la Francophonie qui ont été reçus par le président du CNT, Cheriff Sy.
Moussa CONGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.