La Maison de la culture a servi de cadre, le vendredi 1er avril 2016, à la proclamation des prix spéciaux suivi de leur remise. Au total, ce sont 6 200 000  F CFA, des attestations  et  de trophées qui ont été repartis entre 13 artistes. La cérémonie a été présidée par le 1er vice président de l’Assemblée nationale, Me Stanislas Sankara.
 Les pris spéciaux sont des bonus accordés par des institutions, des entreprises ou des structures déconcentrées afin de récompenser l’effort de créativité des artistes et de stimuler leur talent. Ainsi, pour la présente édition, ce sont huit donateurs qui ont bien voulu accompagner les artistes à traves une enveloppe globale de 6 200 000 F CFA. Parmi eux, figure le ministère du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat (MCIA). Ce département ministériel a primé trois disciplines en art du spectacle, art culinaire et en arts plastiques. En art culinaire, le 1er prix équivalant à 200 000FCFA  plus une attestation est revenu à Mme Marie Noel du Houet avec sa recette « Amigo » ou le tôt de maïs. Le 2e  prix dans la même catégorie a échu à Natacha Nombré. Agée de 13 ans, cette lycéenne de Banfora a séduit le jury avec sa boisson « le cocktail de mil à la farine de pain de singe ». Pour ce mérite, elle a empoché 150 000FCFA. Le 3e prix  spécial du MCIA en arts plastiques,  option sculpture a été remporté par Ibrahim Zongo du Houet.
 L’Assemblée nationale a également consacré le mérite de la compagnie Farati en pool adulte et du Centre yélémbi en pool jeune,  tous du Houet. Les deux se sont réparties 600 000F à part égale.  Ensuite, le ministère des Sports et des Loisirs n’a pas été en reste. Il a primé la vedette de la chanson traditionnelle. Marie Gayérie à travers une somme de 200 000F plus un trophée et une attestation.
La commune de Bobo-Dioulasso, le Conseil régional des Hauts Bassins et la Générale des assurances étaient aussi dans le lot des donateurs avec respectivement des prix  de 600 000F  et  deux prix de 500 000F chacun. Enfin, dans le but de promouvoir la circulation routière, l’Office national pour la sécurité routière a décerné un prix de 500 000F. Ce prix a été remporté par le slameur, Urbain Nikiéma.
Frédéric OUEDRAOGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.