Coupe de la Confédération: les Electriciens pas rassurants

L’Association sportive de la Société nationale burkinabè d’électricité (AS-SONABEL) a fait jeu égal (0-0) avec le Sporting Club de Gagnoa de Côte d’Ivoire, hier dimanche 12 février 2017. Ce match comptant pour la phase aller des préliminaires de la Coupe de la Confédération présage un retour très difficile pour les garçons de Moussa Sanogo dit Falcao.
L’exploit tant attendu du côté du public sportif de l’Association sportive de la Société nationale burkinabè d’électricité (AS-SONABEL) n’a pas eu lieu. Cette formation qui effectuait sa première sortie, à domicile en match aller comptant pour les préliminaires de la Coupe de la Confédération, édition 2017 au stade du 4-Août, a manqué de s’affirmer. Alors qu’elle recevait le Sporting Club de Gagnoa, elle n’a pas montré une véritable envie de prendre le match à son compte à un moment donné de la partie, se contentant du nul blanc (0-0).
En effet, pendant la première période de jeu, ce sont deux équipes assez attentistes et jouant avec le frein à main que les spectateurs ont vu évoluer sur la pelouse du stade du 4-Août.
Comme si les deux adversaires cherchaient à se toiser avant de se lâcher, ils ont donné à voir peu de spectacle. Mis à part quelques étincelles produites par Mikayoul Dramé, Youssouf Kaboré et Bassirou Compaoré côté AS-SONABEL, Gouposson Simon Kangoh côté ivoirien, le maigre public sportif du stade n’a pas eu grand-chose à se mettre sous la dent. En effet, la première action de but est venue du côté de l’AS-SONABEL avec Mikayoul Dramé. Bien servi sur le côté gauche, il réussit le débordement, mais son centre très peu appuyé est capté par Abdoul Kader Cissé, le gardien du SC Gagnoa. A sa suite, le tir de Youssouf Kaboré échoue sur la barre, la reprise de Bassirou, elle non plus n’aura pas de succès. Les Ivoiriens assez bien organisés feront leur première incursion dans le camp burkinabè par l’intermédiaire de Simon Kangoh.
Heureusement pour l’AS-SONABEL, le regroupement de la défense empêche la frappe de l’attaquant d’atteindre le fond des filets. Le gardien qui était déjà à terre sur cette action pouvait se relever et se saisir du cuir.
En seconde période de jeu, où l’on attendait beaucoup de l’équipe locale, le public sera déçu ou du moins, la majorité. Sans coordination presque, les jeunes de l’AS-SONABEL se contentaient de balancer les balles. Les tentatives de jeu collectif sont laborieuses, les passes approximatives et les frappes sans conviction. Même les rares occasions de but qui s’offraient à eux sont vendangées. Le positionnement des uns et des autres laissait aussi à désirer. Sinon, comment comprendre le regroupement massif au niveau de sa défense même quand on est en position d’attaque où on doit aller créer le surnombre dans le camp adverse. Hélas ! Les joueurs de l’AS-SONABEL ont évolué sur le terrain comme s’ils étaient à l’étranger.
En face, le Sporting Club de Gagnoa n’en demandait pas mieux. Il n’avait pas trop de souci à se faire et pouvait gérer allègrement son match. Ce qui permet au coach de cette formation, de croire au match retour. Selon le technicien ivoirien, l’objectif était de venir faire un bon résultat à Ouagadougou. Mais, dira-t-il, «le match nul est bon à prendre. Comme nous connaissons mieux l’adversaire à présent, nous allons mieux nous préparer pour le match retour».
Il y a lieu de s’interroger sur la possibilité de cette équipe des Electriciens à se métamorphoser au match retour en terre ivoirienne. En tous les cas, il lui faut un recadrage total de son système. De l’organisation sur le terrain à la stratégie de jeu pour pouvoir déjouer les pièges de l’adversaire et inscrire un but en terre hostile pour envisager voir le prochain tour. Le maître à penser de l’équipe a, en tout cas, bon espoir. Du reste, il trouve, lui aussi, que le match nul n’est pas si mauvais, même s’il a été réalisé à domicile. «Le match nul n’est pas alarmant parce que nous n’avons pas encaissé de but», a-t-il dit en fin de match.
B. Léopold YE

Fiche technique

Temps : ensoleillé
Pelouse : bonne
Arbitres : Ousmane Jacob Camara, Abdel Raffi, Issa Soumah (Guinée)
AS-SONABEL :
Amadou Séré, Constantin Ouédraogo, Ben Abdoulaye Barro, Maxime Ouattara, Youssouf Kaboré, Bassirou Compaoré, Franc Guiman (Ilias Tiendrébéogo 82e), Ibrahim Barry, Oumar Compaoré (Hamid Davou 74e), Oumar Diallo, Mikayoul Dramé (Assami Compaoré 58e)
Coach : Moussa Sonogo ‘’Falcao’’
SC Gagnoa :
Abdoul Karim Cissé, Gouposson Simon Kangoh (Michael Moron Keji 78e), Groyou Jean Noël Sahie, Ahmed Hervé Diomandé, Dogo Jean Serge Séry (Ousmane Bakayoko 90e), Leibe Junior Avo, Abdoulaye Koné, Kouakou Bafo Menzan, Salif Bagaté, Tiécoura Coulibaly, Gnaly Hermann Tiéguehi
Coach : Akessé Nouaman

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.