Les Faucons près du but

Avec sa victoire 3-0 face aux Diables noirs du Congo en match aller de la Ligue africaine des champions disputé, le samedi 11 février 2017 au stade du 4-Août de Ouagadougou, le Rail club du Kadiogo (RCK) a pris une bonne option pour la qualification aux 16es de finale.
Le Rail club du Kadiogo (RCK) voyagera-t-il tranquille à Brazzaville ? Apparemment oui.  Au-delà du score (3-0) rassurant, la vérité est que son adversaire de ce tour préliminaire n’est pas un foudre de guerre. Même si, au cours de la première période de jeu, les Faucons ont balbutié leur football. Maladresses, inefficacité, manque d’imagination etc., ont un peu terni le jeu du représentant burkinabè à la plus prestigieuse des compétitions interclubs du continent. Le RCK pouvait mener les Diables noirs par 4-0 durant les premières 45 minutes de jeu et personne n’aurait crié au scandale. Mais, Michael Ibeh et autre  Ousmane Nana ont fait parler leur manque d’efficacité.
Que dire de cette mauvaise entame surprise du patron de la défense du Rail Rachid Coulibaly. Face à tous ces maux, les Congolais reprennent entre-temps confiance avec quelques incursions sans frais dommageables. En réalité, la forte pression de bien faire devant son public a un peu perturbé le jeu des Faucons qui ont regagné les vestiaires avec un but, œuvre de Jeremiah John (24e mn). De retour de la pause, le constat qui s’est dégagé d’emblée, est que le coach du RCK, Kamou Malo, n’a pas été tendre avec ses poulains. La mauvaise copie présentée une trentaine de minutes avant a changé. Le petit public a commencé à retrouver peu à peu l’équipe qui a dominé le football burkinabè la saison passée et qui continue de l’être.
Un changement de comportement qui a été fatal pour les Diables « de couleur » venus de Brazzaville. En effet, Jeremiah John (63e) et Sydney Sylla (82e mn) sont encore passés pour bruler la politesse du goalkepeer  diablotin, Christ Pho Ndeh. Une victoire qui permet quoique l’on dise, au RCK d’envisager le retour (dimanche 19 février 2017) avec beaucoup plus de sérénité. Même si le coach des Diables noirs, Emile Loufouma, ne voit pas cela de cet œil. « Nous ne partons pas vaincus. Notre qualification se jouera à Brazzaville. Je compte récupérer deux de mes cadres indisposés pour ce match-aller. Je garde toujours espoir », a-t-il laissé entendre. Pour l’entraîneur du RCK, Kamou Malo, l’objectif quelle qu’en soit l’issue de la rencontre, était de ne pas encaisser. En bon « psychologue », il a conseillé ainsi à ses poulains : « si nous avions pu marquer 3 buts à l’aller, l’adversaire peut aussi faire autant chez lui. Il nous faut garder la tête sur les épaules et aller chercher la qualification au Congo ». Ce qui est sûr, les Faucons sont près du but.
Yves OUEDRAOGO

Fiche technique

• Compétition: tour préliminaire Ligue des champions africaine
• Stade: 4-Août de Ouagadougou
• Pelouse: bon état
• Arbitre: Kokou Hougnimon Fagla (Togo)
• Spectateurs: 2000 environs
• Temps: ensoleillé
• Buts: Jeremiah John (24e et 63e mn), Sydney Sylla (82e mn)
• Avertissements: Theorold Saboukoulou (70e mn) pour les Diables noirs
• Exclusion: néant
RCK : Aboubacar Sawadogo, Rachid Coulibaly, Elisée To (puis Boubacar Sidiki Traoré, 81e mn), Delwendé Yanogo, Ousmane Jr Sylla, Ousmane Nana (puis Moussa Sawadogo, 66e mn), Michael Ibeh, Sydney Sylla, Jeremiah John (puis Alex Asamoah, 63e mn), Polo Amanor, Abdoul Koughindiga.
Entraîneur : Kamou Malo
Diables noirs : Christ Pho Ndeh, Theorold Saboukoulou, Childran Miangounina, Guylain Mvete Luyeye, Sagesse Babelé (puis Cosme Atoni Mavoungou, 60e mn), Chryst Gakou, Perniche Makosso, Guelor Diafouka, José Sadiki Lusambia, Landry Nsenda Bakima, Anael Bakaki (puis Matheis Nkouka).
Entraîneur : Emile Loufouma

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.