L’enseignement supérieur privé offre une gamme de formation qualifiée et adéquate au marché de l’emploi des jeunes au Burkina Faso. Ainsi, l’Institut panafricain de formation en aéronautique (IPFA) vient de gagner ce pari une fois de plus en mettant à la disposition des compagnies aériennes, des compétences entièrement formées au pays des hommes intègres. Ils sont, en effet, 7 étudiants après deux ans de formation théorique à l’IPFA, à réussir l’examen de fin de formation en maintenance aéronautique option B1 et B2.

Selon l’Administrateur de l’institut, Timothée Sawadogo, le développement de l’aéronautique va de pair avec la formation. «Nous sommes les premiers à former des techniciens avion en Afrique subsaharienne et nous en sommes fiers» dit-il.

Satisfecit également du côté de l’administration de l’institut pour avoir réussi ce pari. Pour le responsable à la formation de l’IPFA, Jean-Baptiste Kabré, l’engagement et le courage des instructeurs qui nous ont accompagnés est à saluer. «Nous venons de relever un grand défi à travers cet examen. Nous avons démontré à tous qu’il est possible de se former en tant que technicien de maintenance avion au Burkina Faso». Il a tenu à remercier l’Agence nationale de l’aviation civile (ANAC) dont la collaboration a permis le respect des normes en la matière. En effet, les cours délivrés par les instructeurs et les examens sont programmés en collaboration avec l’Agence nationale de l’aviation civile.

«Rester humble, est une vertu précieuse dans ce domaine car on ne finit jamais d’apprendre. C’est un environnement extrêmement complexe et difficile.Vous allez commettre des erreurs mais n’ayez pas peur, l’erreur est humaine et c’est à prix que vous-vous perfectionnerez», conseille Timothée Sawadogo à ces jeunes frères. Il les invite par ailleurs à être de bons ambassadeurs de l’institut auprès des compagnies aériennes «si les compagnies nous appellent pour nous féliciter parce qu’elles sont satisfaites de vos prestations, nous sommes comblés»

En plus des techniciens de maintenance aéronautiques, l’Institut panafricain de formation en aéronautique (IPFA) forme entre autre des pilotes en ligne, des hôtesses de l’air et stewards, du personnel des aéroports, d’agence de voyage et de tourisme ainsi que des logisticiens. Déjà en collaboration avec certaines universités étrangères telles que l’institut Mermoz de France, l’ambition de l’IPFA est de former jusqu’au pilotage d’ici à l’année prochaine. A cela s’ajoute la volonté de l’institut de former la 1redame technicienne aéronautique au Burkina. L’IPFA donne ainsi rendez-vous aux parents et étudiants en septembre, pour relever ces nouveaux défis.

Abdoul Salam OUEDRAOGO

tabyam@hotmail.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.