8es Jeux de la francophonie : Marthe doublement dorée, Bienvenu argenté

Marthe Koala s’est procuré une nouvelle médaille en saut en longueur. Elle offre au passage, le troisième métal précieux au Burkina Faso. Bienvenue Sawadogo, lui, s’est emparé de l’argent dans les 400m.

Le Burkina Faso continue de moissonner dans ces VIIIe jeux de la Francophonie. Hier, c’est Marthe Koala en saut en longueur qui venait ajouter une autre médaille d’or dans les escarcelles de la délégation. Elle a sorti un saut exceptionnel à son 5e essai (6,52m) avant de déposer ses concurrentes. Elle bat au passage, le record national qui était de 6,46m. « J’ai senti que j’étais en forme. Je comptais battre le record du Burkina Faso surtout que la veille, je venais de triompher aux 100m haie. Cela m’a boosté à me surpasser», a expliqué la championne burkinabè. Toujours dans la soirée d’hier, la sensation est venue de Bienvenu Sawadogo. A 22 ans, l’athlète burkinabè a bouclé le tour de piste en 46”89. Il s’empare de la médaille d’argent en terminant juste derrière le canadien. Là également, Bienvenue améliore son record personnel qui était de 47”13. « Dans les 400m, il faut être tactique. J’ai vu que mes adversaires étaient de bons finisseurs. Il fallait tout faire pour les attendre à l’arrivée. J’étais relâche au début car les autres sont partis vite.

Je les ai donc laissés faire la course. A la fin, j’ai mis un petit coup d’accélérateur. C’est ce que le coach m’avait demandé de faire et cela a payé. C’est un sentiment de fierté d’ajouter une médaille dans la moisson burkinabè » a glissé Bienvenu Sawadogo. Ces deux athlètes permettent donc à la délégation burkinabè de porter le total de ses médailles à 4 dont 3 or et une argent. A noté que toujours dans la soirée d’hier, Gérard Kobéané après un faux départ a été disqualifié dès les séries dans les 200m. Aujourd’hui, toute l’attention sera portée sur le cyclisme et surtout sur Laëtitia Bambara en lancer de marteau qui représente une forte chance de médaille sans connaître pour l’heure la couleur du métal.

Béranger ILBOUDO
Depuis Abidjan (Côte d’Ivoire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.