Eau, hygiène et assainissement : Du liquide pour soutenir les chercheurs et les innovateurs

L’ONG WaterAid s’est associée au Fonds national de la recherche et de l’innovation pour le développement (FONRID), pour promouvoir le secteur de l’eau, de l’hygiène et de l’assainissement au Burkina Faso. La signature de la convention a eu lieu, le vendredi 28 juillet 2017, au siège du FONRID aux 1200 logements.

Face à la réduction des ressources financières, à la promotion de l’eau, de l’hygiène et de l’assainissement, l’Organisation non gouvernementale(ONG) WaterAid- Burkina Faso et le Fonds national de la recherche et de l’innovation pour le développement (FONRID) ont choisi, comme solution, le partenariat. La signature officielle de cette collaboration  a eu lieu, le vendredi 28 juillet 2017 dans les locaux du FONRID, sous la houlette du Président du conseil d’administration (PCA) de l’institution, Ollo Ghislain Sib. Par ce contrat,  WaterAid crée ainsi au FONRID un guichet «Eau, hygiène et assainissement».

Pour M.Sib, cette convention, une première du genre au Burkina Faso, a été scellée «dans un contexte de rareté des ressources  dédiées  au financement de la recherche». D’où sa reconnaissance à WaterAid pour «la confiance placée au FONRID, tout en espérant que cela marque le début d’une  collaboration inscrite dans la durée». Un souhait suivi de la signature des documents du pacte  par le directeur général du FONRID, Dr Hamidou Tamboura et le directeur-pays de WaterAid, Dr Halidou Koanda. Pour ce  dernier, cet accord est utile pour le secteur de l’eau et de l’assainissement et le  Burkina Faso. Selon M. Koanda, ce champ d’activités souffre d’énormes problèmes illustrés par des forages inutilisables à cause de la forte teneur en arsenic (poison).

«La recherche a des solutions, elle peut optimiser les solutions .C’est pourquoi il est  important de nouer ce partenariat avec le FONRID, qui est un instrument mis en place non seulement par le gouvernement, mais aussi par l’ensemble des acteurs pour promouvoir la recherche et l’innovation dans le domaine de l’eau et l’assainissement», a-t-il affirmé. Quant au directeur général du FONRID, Dr Hamidou Tamboura, il a surtout salué l’esprit de cet accord, le premier signé avec un partenaire non étatique. «C’est un partenariat qui vient à point nommé et c’est le signe d’une prise de conscience nationale», a-t-il dit. Son vœu  est que l’action de WaterAid fasse tache d’huile afin de mettre au travail les chercheurs  pour aboutir à des résultats palpables.

«Avec les fonds de l’extérieur, on ne  travaillera que sur  les priorités de l’extérieur», a-t-il prévenu. Et de préciser qu’un appel à candidatures permettra de sélectionner les bénéficiaires du projet.

FONRID et WaterAid, au service des Burkinabè

Créé en 2011, le FONRID a pour mission principale d’«offrir un cadre sécurisé de financement des activités de recherche et d’innovation sur l’ensemble du territoire national afin que les résultats produits soient réellement vecteurs de bien-être pour les populations et générateurs de richesses et de prospérité pour l’ensemble de la nation». Il intervient dans tous les domaines importants pour les Burkinabè et l’économie nationale. Ce sont l’agriculture, l’élevage, la pêche, la foresterie, la transformation agroalimentaire, la santé humaine et animale, les médécines (humaines et animales), la géologie, les mines, l’eau et l’assainissement, le bâtiment, les travaux publics. Sans oublier l’art culinaire, les arts plastiques, la musique, le cinéma, l’histoire, les sciences des sociétés, etc. WaterAid rêve, d’après sa vision, «d’un monde où l’eau potable, l’assainissement et l’hygiène sont partout et pour tous». Cela à travers une mission qui consiste à «transformer  la vie des populations les plus pauvres et les plus marginalisées en améliorant l’accès à l’eau potable, l’assainissement et l’hygiène».

Alassane KERE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.