Développement des pôles de croissance

Un comité d’experts a analysé, le vendredi 10 novembre 2017 à Ouagadougou, le projet de document de la Stratégie nationale de promotion des pôles de croissance au Burkina Faso (SNP-PC) afin de l’améliorer.
Pour dynamiser les secteurs porteurs de croissance et accélérer la transformation structurelle de l’économie, le Burkina Faso a fait l’option des pôles de croissance. Cependant, outre le pôle de croissance de Bagré qui « donne une relative satisfaction », les résultats des politiques antérieures de mise en valeur de zones d’activités à vocation de pôles de développement notamment au  Sahel, au Sourou, à l’Est et à Samendéni sont restés largement en deçà des attentes, selon le ministère en charge de l’économie. Des faibles résultats qui seraient dues à l’absence d’un référentiel stratégique pour l’orientation et la mise en œuvre de l’approche pôle de croissance, d’où l’élaboration d’une Stratégie nationale de promotion des pôles de croissance (SNP-PC). Après l’adoption du projet de document de ladite stratégie le 9 novembre 2017, un comité d’experts a analysé le document  le lendemain vendredi 10 novembre pour l’améliorer avant sa soumission en conseil de ministres en décembre prochain pour adoption.
Il s’est agi de faire un examen critique du projet de stratégie, de proposer des indicateurs pertinents afin de renseigner le cadre logique, de compléter et actualiser les données. Les experts ont aussi formulé des suggestions et recommandations en vue d’enrichir le document et obtenir un consensus autour de la stratégie. Pour le conseiller technique de la Secrétaire d’Etat chargée de l’Aménagement du territoire, Maurice Ouédraogo, l’élaboration du SNP-PC découle d’une orientation donnée par le Plan national de développement économique et social (PNDES), à savoir l’élaboration d’un cadre cohérent  de promotion des pôles de croissance. Ce, afin d’assurer un maillage optimal du territoire pour qu’émergent des effets d’entrainement qui seront diffusés progressivement sur l’ensemble du territoire national. « Elle permettra d’avoir une clarté dans les actions et des résultats  probants », a-t-il assuré. Concrètement, le directeur des pôles de croissance et de compétitivité, Nicolas Kobiané, a expliqué que le SNP-PC permettra de stabiliser le concept de pôle de croissance en une notion de politique publique et d’assurer la cohérence entre  l’ensemble des interventions qui visent à mettre en valeur les potentialités nationales. « Elle induira une dynamisation des économies locales et la création d’emplois en mettant le pays sur le sentier de l’émergence économique », a-t-il certifié.
Eliane SOME

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.