Revue PNDES 2017: Des taux d’exécution « satisfaisants » dans le NordRevue PNDES 2017: Des taux d’exécution « satisfaisants » dans le NordRevue PNDES 2017: Des taux d’exécution « satisfaisants » dans le Nord

La Direction régionale de l’économie et de la planification du Nord (DREP/NORD) a organisé sa première session ordinaire du cadre régional de dialogue, le mercredi 28 février 2018 à Ouahigouya. L’objectif a été de dresser le bilan de l’année écoulée du  Plan national de développement économique et social (PNDES) dans la région.
Le Plan national de développement économique et social (PNDES), le référentiel de développement du Burkina Faso, a été élaboré pour un véritable développement économique et social durable du pays. Ce plan est également  mis en œuvre au niveau local à travers les plans locaux de développement. Pour  assurer un meilleur suivi de la mise en œuvre du PNDES  au niveau régional, le Cadre régional de dialogue (CRD) a été mis en place. Cet organe dont le secrétariat technique est assuré par la Direction régionale de l’économie et de la planification (DREP) vise à évaluer et apprécier les performances à  atteindre dans la mise en œuvre  du PNDES au niveau régional. Le CRD  va permettre de dresser  le bilan de l’exécution des activités des différentes collectivités et partant, déterminer leur contribution. C’est  à cet effet que la DREP a procédé à la revue annuelle régionale 2017 du PNDES dans la région du Nord, le mercredi 28 février 2018 à Ouahigouya.
Amendements, adoption du compte rendu de l’atelier de la 2e session ordinaire 2017 du PNDES,présentation du rapport régional de performance annuelle 2017 du PNDES et échanges suivis de l’adoption du rapport régional de performance annuelle 2017 du PNDES étaient au menu de la rencontre. Selon le DREP Nord, Sanousso Savadogo,  sur 537 activités prévues par les collectivités territoriales de la région, 412 ont été entièrement réalisées, 63 sont en cours de réalisation et 62 n’ont pas connu de début d’exécution. « Il faut dire que les résultats nous donnent des taux forts appréciables à travers les Plans locaux de développement (PLD). Nous avons 85,3%  de taux physique et un taux d’exécution financière de 79,71%. La difficulté majeure est la mobilisation des ressources, ce qui fait que certaines activités n’ont pas connu de début d’exécution », a-t-il précisé. Pour ce qui est des perspectives pour 2018, Sanousso Savadogo a souhaité que les acquis soient consolidés et que les activités en cours de réalisation se terminent. Il a aussi espéré que les grands défis, à savoir le développement du capital humain et la dynamisation des secteurs porteurs pour l’économie et les emplois soient relevés.
« J’invite les collectivités à faire des programmations objectives pour fournir des données de qualité pour les prochaines évaluations », a-t-il interpellé. Le représentant du SP /PNDES, Seydou Sawadogo, s’est réjoui  des  résultats atteints et a  félicité les  acteurs du développement de la région.  Il a également éclairé les participants sur certains aspects de la mise en œuvre du PNDES. De même, M. Sawadogo a fait des apports sur le rapport régional de performance annuelle 2017. Le gouverneur de la région, Hassane Sawadogo a encouragé les acteurs qui ont contribué à l’atteinte des résultats. Il  les a invités  à redoubler d’efforts, à communiquer et à travailler en synergie pour qu’au 31 décembre 2018,  le  bilan soit supérieur à celui de 2017. Afin  d’atteindre les objectifs du PNDES, des propositions de solution ont été  recueillies et  reversées au secrétariat technique du PNDES de la région. Le gouverneur de la région du Nord, Hassane Sawadogo, a insisté sur le fait que le PNDES revêt une importance capitale, non seulement pour le Burkina Faso mais également pour la région du Nord.
Ibrahim ZAMPALIGRE 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.