Championnat national de pétanque : Song-Taaba arbore sa première étoile

Le championnat national de pétanque s’est déroulé, les 15 et 16 septembre 2018, à Kaya dans la région du Centre-Nord. Le club Song Taaba de Ouagadougou a été sacré, pour la première fois, à cette 21e édition du championnat.

Le club Song-Taaba de Ouagadougou a soulevé son tout- premier trophée du championnat national de pétanque, le samedi 16 septembre 2018 à Kaya. Ce titre historique a été décroché en finale, avec la manière, face au quintuple champion national, l’AS-Sonapost. C’est un « Fani » que Nestor Zoromé, Christoph Tapsoba et Madi Ouédraogo ont infligé à Moustapha Baguiyan, Ousmane Ouédraogo et Boureima Ouédraogo. La finale s’est disputée seulement en quatre mènes.

Ayant obtenu le bouchon au tirage au sort, le néo- champion a enregistré successivement 4 points, 1 point, 6 points et 2 points pour s’emparer du titre. Le héros de l’équipe vainqueure a été leur tireur, Madi Ouédraogo dont la dextérité a été même primée par des supporters présents. Pour cette prouesse, Song-Taaba a été récompensé du trophée de champion et d’une enveloppe financière de 300 000 F CFA.

Le vice-champion s’est contenté de 200 000 F et d’un trophée. Delwendé, 3e au classement général a subi le même sort (Fani) que l’AS-Sonapost en demi-finale. Opposé à Song-Taaba, le score de la partie a été également de 13 à 0. Pour avoir occupé la 3e marche du podium, Delwendé a obtenu également un trophée et la somme de 100 000 F. Arc-en-ciel, 4e au classement, a reçu 75 000F. 53 triplettes venues des différentes provinces ont pris part à ce 21e championnat.

37 d’entre eux ont participé à la coupe de la fédération organisée simultanément avec le championnat national. Et c’est le Wendbénédo, de Raphaël Kiéma à l’issue d’une finale serrée (11-10) contre AJPP  qui a remporté le premier prix, composé d’un trophée et la somme de 75 000F. M. Kiéma a décroché également le premier prix du concours du tir de précision. Sur une cinquantaine d’adversaires, il a battu en finale, Fabrice Tapsoba sur le fil, par 30 points à 29.

Le président de la fédération, Arsène Macaire Kaboré s’est félicité du déroulement sans encombre du championnat à Kaya. « C’est l’une des rares fois que le championnat se tient sans incidents », a-t-il dit. Arsène Macaire Kaboré s’est également réjoui du fait que les deux finalistes se composent essentiellement de joueurs de l’équipe nationale. « Cela démontre que la sélection de l’équipe nationale est objective », a-t-il déclaré.

Pengdwendé Achille OUEDRAOGO

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.