Mobilité urbaine à Koudougou:la SOTRACO déploie dix bus

La Société de transport en commun de Ouagadougou (SOTRACO) a lancé officiellement, la mise en circulation des bus, le jeudi 20 septembre 2018 à Koudougou.

Se déplacer avec le bus dans la cité du Cavalier rouge est désormais possible. En effet, la Société de transport en commun de Ouagadougou (SOTRACO), a mis en circulation dix bus, le jeudi 20 septembre 2018 à Koudougou. Pour le directeur général de la société, Pascal Tenkodogo, le déplacement de la population à travers les bus de la SOTRACO a de nombreux avantages. Selon lui, la sécurité des usagers est garantie en ce sens qu’ils éviteront au maximum les cas  d’accidents de la route. Par conséquent, il a invité les parents d’élèves et les étudiants à adopter dès cette rentrée, les bus de sa société comme moyen et mode de déplacement. Pour un début, la SOTRACO a lancé la mise en circulation de dix bus de quarante places assises.

De ces dix bus, sept desserviront la ville de Koudougou et trois sont destinés au transport inter communal. A partir de Koudougou, ces bus vont rallier Sabou, Réo et Ramongo. Pour Pascal Tenkodogo, ces lignes inter communal seront ouvertes dans les jours à venir. Il a précisé que sept lignes ordinaires sont ouvertes dans la ville de Koudougou, de sorte à couvrir une bonne partie de l’ensemble des secteurs de la commune. Dans le même ordre d’idées, le directeur général de la SOTRACO a rappelé que le réseau de bus ordinaire est d’une longueur totale de 50 kilomètres, disposant d’un terminus central à la place Tal M’bi- Yaméogo au quartier Issouka route de Dédougou) et sept terminus périphériques avec 126 arrêts à travers la ville. En ce qui concerne le prix du ticket, il est de 150 FCFA par course. Pour un abonnement mensuel, il est de 4 000 FCFA pour les élèves et étudiants et, 8 000 FCFA pour les autres clients.«Les bus circuleront tous les jours de 5 heures45 minutes à 20 heures les jours ouvrables et de7 heures à 19 heures 30 minutes, les dimanches et les jours fériés », a rappelé le premier responsable de la société.

Koudougou va accompagner la SOTRACO

De l’avis du maire de Koudougou, Maurice Mockar Zongo, la présence de la SOTRACO dans sa ville après Ouagadougou et Bobo-Dioulasso est la preuve que Koudougou tient bien sa place, dans le concert des grandes villes du Burkina Faso. « Koudougou fera de l’accompagnement de la société, un devoir », a-t-il promis. Pour donner l’exemple, le maire a lancé un appel à la population de sa cité à faire confiance au service que lui offre SOTRACO en empruntant  désormais les bus pour ses déplacements. Maurice Mockar Zongo a insisté que la mise en circulation des bus SOTRACO dans la cité du Cavalier rouge va permettre de décongestionner la circulation et par conséquent, éviter les cas d’accidents si les populations adoptent les bus comme moyens de déplacement. Après avoir donné le top de mise en circulation des bus, les officiels et les journalistes ont embarqué pour un tour en ville.

François KABORE

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.