Première édition du marché de l’automobile : des véhicules en vente à des prix accessibles

Le promoteur du marché de l’automobile, Basile Oubda, a animé le mardi 9 octobre 2018 à Ouagadougou une conférence de presse pour annoncer la tenue de l’événement du 4 au 9 décembre 2018. La manifestation réunira plus de 10 000 acheteurs, exposants et vendeurs de véhicules neufs et d’occasion.

La capitale burkinabè abritera du 4 au 9 décembre 2018, le premier salon de l’automobile en Afrique de l’Ouest dénommé « Auto market ». L’annonce a été faite le mardi 9 octobre 2018 à Ouagadougou par le promoteur de l’événement, Basile Oubda, au cours d’une conférence de presse. Pendant six jours, des véhicules neufs et d’occasion seront exposés sur le site du SIAO. Le salon réunira des acheteurs professionnels, des particuliers, des concessionnaires, des distributeurs de pièces détachées et d’accessoires et des startups innovantes du marché africain. L’initiateur d’ «Auto market » a justifié l’organisation de la manifestation par la forte croissance au Burkina Faso du secteur de l’automobile, l’explosion du marché minier et les grands chantiers de construction ajoutés aux facteurs socioculturels.

« La voiture est devenue, pour plusieurs raisons, un moyen de transport indispensable. De par l’explosion du marché minier et les grands chantiers de construction du pays, le besoin en camions et machines roulant sont plus que d’actualité », a-t-il soutenu. Pour lui, cette foire se veut également un cadre de rencontre internationale pour les acteurs et les consommateurs des produits relatifs à l’automobile. « Ce salon mettra en exergue la puissance, la performance, le prestige et toutes les nouveautés en matière de conception de voitures, de technologie automobile, d’optimisation et d’équipement », a expliqué le promoteur. Il a, en outre, précisé que plus de 300 véhicules, 40 marques et 10 000 visiteurs en provenance de 20 pays africains, européens et asiatiques sont attendus à ce marché. Selon Basile Oubda, l’objectif est de développer un business, permettre aux vendeurs de présenter leurs nouveautés et offres promotionnelles et de partager des solutions innovantes liées au secteur de l’automobile.

Quelles sont les conditions de participation ? A cette préoccupation des journalistes, M. Oubda a confié que trois formules sont proposées à ceux qui souhaiteraient exposer ou vendre. Il s’agit de la catégorie Diamant pour un forfait de 5 000 000 F CFA, la catégorie Or pour 2 000 000 FCFA et Argent à 1 000 000 FCFA. Les acheteurs auront, pour leur part, l’occasion d’acquérir des véhicules à « des prix très accessibles » ou d’essayer gratuitement des voitures de leur choix.

Joseph HARO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.