Autonomisation des femmes : Des bénéficiaires épanouis et reconnaissants

Alors que le projet d’amélioration de la commercialisation des produits transformés par les groupements de femmes au BF, avec une approche de développement humain durable » dans la Sissili et le Ziro approche de son épilogue, l’impact des activités sur les bénéficiaires est indéniable. Lors d’une mission effectuée du 22 au 26 septembre 2018 par une équipe de la Croix-Rouge burkinabè, dans plusieurs villages à la rencontre des femmes bénéficiaires, des témoignages enthousiastes ont été collectés auprès d’elles.
Dans sa cour située dans un quartier de la commune de Sapouy, Mme NAMA/IDO Angeline, présidente de l’Union Nébéléya est une femme plus épanouie. Grâce au renforcement des capacités dont elle a bénéficié avec les autres femmes membres de son groupement, elle se sent davantage plus autonome pour gérer ses activités de transformation du beurre de karité. «Au début, quand nous allions à Léo à des rencontres avec la Fédération Nununa, les femmes de notre union concassaient les amandes de karité à la main. Nous avons par la suite reçu un seul moulin pour neuf groupements, ce n’était pas si simple de s’en sortir au début.
Mais notre plaidoyer auprès de la Croix-Rouge a porté, puisque nos capacités ont été renforcées», se souvient-elle. Ce témoignage s’ajoute à ceux de plusieurs autres bénéficiaires qui reconnaissent l’impulsion de leurs activités grâce à l’accompagnement de la Croix-Rouge burkinabè et son partenaire la Croix-Rouge espagnole. Aujourd’hui, la commercialisation des produits à base de beurre de karité est plus aisée pour ces femmes, toute chose qui leur apporte des revenus substantiels pour soutenir les dépenses de la famille. Grâce aux formations reçues, le renforcement du site web, et l’amélioration des outils de communication – marketing, les femmes de différents groupements membres de la Fédération Nununa arrivent à bonifier leurs activités.
« Nous savons comment protéger les arbres à karité, à quel moment récolter les fruits. Nous sensibilisons par la suite autour de nous pour que la communauté comprenne l’importance de cet arbre », reconnait également Kadidja, NAMA membre du Groupement Sapouy Kana. Entre décembre 2016 et juin 2018, le projet a misé sur des sessions de formation axées principalement sur la vie coopérative, le marketing et la commercialisation, le développement et la gestion de l’environnement, la gestion des bases de données. A cela s’ajoute plusieurs dotations en matériels de travail et des séances de théâtre forum. De façon plus générale, les 5 431 femmes de la Fédération Nununa dont est membre l’Union Nébéléya, admettent avoir engrangé des acquis qui leur permettent de mieux organiser la commercialisation de leurs produits à base de beurre de karité et de sésame.
Le projet d’amélioration de la commercialisation des produits fabriqués par les groupements de femmes au BF, avec une approche de développement humain durable » a joué sa partition avec le secret espoir que les bénéficiaires sauront pérenniser les nombreux acquis engrangés. Lancé en septembre 2016, ce projet financé par la Croix-Rouge espagnole, avait pour finalité de contribuer à améliorer la commercialisation des produits de la Fédération Nununa. Pour ce faire, il a mise sur diverses approches au nombre desquelles le renforcement des capacités techniques  du personnel de la fédération Nununa et du groupe de volontaires de la CRBF; l’amélioration des outils de communication, marketing, vente des produits de la Fédération Nununa ainsi que les compétences en marketing et commercialisation des volontaires de la CRBF; la sensibilisation des populations de la province de Sissili et Ziro sur l’importante de la production écologique et durable ainsi que de la protection de l’environnement.
N.O

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.