Le ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, le Pr Stanislas OUARO a présidé le samedi 27 octobre 2018 à Ouagadougou,  la cérémonie officielle du « cercle d’excellence », 1ère édition,  récompensant les meilleurs  établissements d’enseignement post-primaire et du secondaire de notre pays. Il avait à ses côtés d’éminentes personnalités.
Placé sous le thème : «  Magnifier l’excellence en milieu scolaire, pour améliorer les performances  des établissements d’enseignement post primaire et secondaire », le « cercle d’excellence » au profit des lycées et collèges a atteint ses objectifs.

Première  du genre, cette activité s’inscrit en droite ligne dans le plan sectoriel de l’éducation et de la formation en phase avec l’axe 2 du PNDES visant le développent capital humain. Pour le compte des lycées et collèges,  le MENA avec l’appui financier du Programme d’Amélioration de l’Accès  et de la Qualité de l’Education (PAAQE) a entrepris l’organisation du « Cercle d’Excellence du post-primaire et du secondaire». Pour le ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, le Pr Stanislas OUARO, “cette vitrine n’est pas de blâmer des établissements, ni d’amener des établissements à se satisfaire de leur position actuelle d’excellents, mais d’inciter les uns et les autres à intégrer le cercle d’excellence pour ceux qui ne le sont pas à cette  édition, et d’y rester pour ceux qui y sont”.

Ils sont 20 établissements d’enseignement post-primaire et du secondaire du public et du privé sur le territoire national à se hisser parmi les meilleurs. Leur choix a été établi sur la base de la reconnaissance officielle de l’établissement, le taux de succès aux examens, la localisation géographique, l’effectif des classes et la valeur ajoutée de l’établissement. Chacun des lauréats est reparti avec un trophée, une attestation de mérites et une récompense en numéraire et / ou un suivi accompagnement dans la réalisation de Plans d’amélioration scolaires et de Plan de visibilité pour le secteur privée.

Promesse accomplie au cours de cette cérémonie du ministre Ouaro car, dans le cadre de la session spéciale du CEP et du Baccalauréat dans le Sahel, deux lauréats dont le meilleur enseignant et le meilleur élève au baccalauréat série A4, ont été félicité. Ils ont reçu chacun un ordinateur portable et une somme de 200 000 Frs.
Le Lycée de l’Alliance Chrétienne( LAC), doublement lauréat (2 e post-primaire privé sur le plan national et 3e  au niveau du secondaire) est parmi les heureux. Son représentant Hippolyte Somé n’a pas caché sa joie:” nous dédions ce prix à Dieu d’abord et ensuite au directeur pour son management et son leadership, à tous les scolaires et à tous le personnel d’encadrement pour leur abnégation au travail. Et de poursuivre, «  C’est un challenge, nous travaillerons davantage afin de maintenir le cap. »

Convaincu que sans excellence, il n’y a pas de développement, le Pr Stanislas OUARO a invité la communauté éducative à s’impliquer davantage dans les activités scolaires pour accroitre les performances des établissements et partant des élèves.

Pour un coup d’essai ce fut un coup de maitre, les rideaux se sont refermés avec les perspectives que les mêmes ou d’autres établissements s’illustreront de fort belle manière aux prochaines éditions.

Abdel Aziz NABALOUM

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.