Journées de la commune burkinabè

La 15e édition des Journées de la commune burkinabè, tenue  sous le  thème « Place et rôle des collectivités territoriales  dans la gouvernance foncière au Burkina Faso », a pris fin le samedi 17 novembre 2018 à Kaya par un échange direct avec le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba.
Sur 351 maires, ce sont 345 maires qui ont  pris part à la 15e édition des Journées de la commune burkinabè (JCB). Tenues sous le  thème « place et rôle des collectivités territoriales  dans la gouvernance foncière au Burkina Faso », elles ont pris  fin le samedi 17 novembre 2018 par un échange direct avec le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba. Face au chef du gouvernement, les élus locaux  ont égrené plusieurs préoccupations. Il s’agit, entre autres, de  l’implication des collectivités territoriales dans la gestion de la sécurité, la lenteur dans le transfert des ressources et des compétences et celle de la mise en place du fonds minier de développement local, la revalorisation du statut du maire, l’apurement du passif foncier et l’accaparement de certaines taxes et impôts par l’Etat central.
Selon le Premier ministre, sur la question du transfert des ressources et des compétences, le gouvernement a pris l’engagement de transférer 15% du budget de l’Etat d’ici à 2020, aux communes et plus de 4 milliards F CFA pour la réalisation des pistes rurales. En ce qui concerne l’assouplissement des procédures de passation des marchés, il s’agit de revoir le cadre légal et cela va se faire progressivement, a-t-il laissé entendre. En sus « conformément aux engagements du président du Faso, tous les centres de santé (CSPS, CM, CMA, CHR et CHU)  seront dotés d’ambulances. Déjà, le gouvernement a  lancé la commande d’acquisition de 300 ambulances », a souligné M. Thiéba. Pour lui, ce fut une occasion unique de savoir ce qui se passe dans  les communes et le thème retenu a  permis aux élus locaux de s’approprier la gestion du foncier et toutes les bonnes pratiques.
Ce qui va  permettre d’assainir les opérations futures de lotissement. A l’issue des  travaux, des recommandations ont été faites. Il s’agit de la nécessité d’apporter des appuis techniques et financiers aux communes, de poursuivre la réflexion du barème des taxes de jouissance et sur le foncier  afin d’accroître les ressources des collectivités et d’accélérer l’opérationnalisation du fonds minier au développement local.
Fleur BIRBA
fleurbirba@gmail.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.