La Police nationale et la Police municipale ont entamé une vaste campagne de contrôle des engins à deux, trois et quatre roues dans la capitale burkinabè. Cette opération permettra aux populations d’être en règle vis-à-vis de la loi pour tous les usagers de la route, qui ne disposent pas de documents de leurs engins. En outre, elle permettra à certaines personnes de retrouver leurs biens volés. Si l’opération est à saluer, il convient aussi de relever les frustrations qu’elle créée. Car, des propriétaires de nouvelles motos sans plaque d’immatriculation, qui   disposent tout de même de documents en bonne et due forme, ont vu leurs engins retirés. Pis, ceux-ci ont payé une contravention pour entrer en possession de leurs motos.  Il faudrait donc que la hiérarchie policière veille à ce que cette opération ne soit pas une porte ouverte au racket injustifié et injustifiable.

Abdel Aziz NABALOUM

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.