Promotion de la paix en Afrique : Le commissaire de l’UA, Smaïl Chergui, fait Officier de l’Ordre national burkinabè

Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Alpha Barry, a remis au nom du Président du Faso, les insignes d’Officier de l’Ordre national burkinabè, au commissaire de l’Union africaine pour la paix et la sécurité, Smaïl Chergui, pour ses efforts en faveur de la lutte contre l’insécurité au Burkina Faso et dans la sous-région.

Présent au Burkina Faso dans le cadre d’une réunion du Processus de Nouakchott, le commissaire de l’Union africaine (UA) pour la paix et la sécurité, Smaïl Chergui, a été fait Officier de l’ordre national burkinabè. C’était le lundi 26 novembre 2018, lors d’un dîner offert par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Alpha Barry, à sa résidence à Ouagadougou. A entendre le chef de la diplomatie burkinabè, le président du Faso a bien voulu distinguer le commissaire Chergui pour tous ses efforts en faveur de la paix en Afrique et surtout au Burkina Faso. «Tout le monde se souvient de l’engagement pris par l’Union africaine en 2015 notamment lorsqu’elle accompagnait le Burkina Faso lors du coup d’Etat avec des déclarations fortes et vigoureuses pour faire échouer le putsch qui venait d’être perpétré », a-t-il rappelé.

Smaïl Chergui, a poursuivi le ministre Barry, est l’un des acteurs de cette position de l’Union africaine qui a également accompagné le processus de la Transition et surtout la relance économique du Burkina Faso. « Après la mise en place du gouvernement en 2016, l’UA a accompagné le Burkina Faso pour la table ronde des partenaires à Paris sur le financement du Plan national de développement économique et social (PNDES)», a-t-il justifié. Alpha Barry a ajouté l’engagement « soutenu et inlassable » actuel du commissaire Chergui et de l’UA pour aider le Burkina Faso à relever les défis sécuritaires auxquels il fait face. « C’est pour tous ses efforts, que le président du Faso a bien voulu décerner cette distinction au commissaire Chergui qui était l’homme-orchestre de cette situation et qui l’est toujours », a-t-il fait savoir. Après sa décoration, Smaïl Chergui dit être animé par des sentiments d’humilité et de fierté. « J’ai un très grand respect pour le peuple du pays des Hommes intègres et j’ai également une très grande reconnaissance et une gratitude absolue pour le président du Faso qui m’a honoré aujourd’hui de ce geste combien distinctif et important pour moi, ma famille et ma carrière », a-t-il confié d’emblée. Le récipiendaire a précisé que les mêmes sentiments de respect, d’attachement et de détermination à travailler avec le Burkina Faso animent aussi le président de la commission de l’UA et son président, Moussa Faki Mahamat. D’ores et déjà, le commissaire de l’UA en charge de la paix et de la sécurité a promis l’engagement de l’organisation à soutenir le Burkina Faso dans la difficile situation sécuritaire qu’il vit. «C’est d’ailleurs le sens de l’organisation de la conférence sur le Processus de Nouakchot à Ouagadougou pour dire au Burkina Faso et à son peuple qu’ils ne peuvent pas être seuls dans cette lutte contre une menace globale », a-t-il soutenu. Smaïl Chergui a annoncé que « les prochains jours, l’UA livrera des équipements sensibles » au Burkina Faso pour l’aider dans sa lutte contre le terrorisme.

Jean-Marie TOE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.