Coupe du maire de Tanghin-Dassouri : 28 équipes à la conquête du trophée

La commune rurale de Tanghin-Dassouri a désormais sa coupe du maire. Le lancement de la première édition a eu lieu le jeudi 22 novembre 2018 à Bazoulé en présence d’autorités administratives, coutumières et d’un grand public. En match d’entame, l’équipe  Sebgo club de Bazoulé a affiché ses ambitions en disposant des Hirondelles club de Boulsin par 4-3, après les tirs au but.

Le maire Alassane Kiemtoré a informé que la compétition servira à mettre en place une équipe communale.

Le village de Bazoulé, localité située à une trentaine de kilomètre de Ouagadougou était en effervescence le jeudi 22 novembre dernier. Ce jour-là, il a accueilli le lancement de la toute première édition de la coupe du maire de Tanghin-Dassouri. Le terrain du village où a eu lieu  l’évènement a même refusé du monde. Sur l’aire de jeu, deux équipes avaient la lourde responsabilité d’offrir un bon spectacle aux nombreux publics. Il s’agit de Sebgo club de Bazoulé et des Hirondelles de Boulsin. Le moins que l’on puisse dire est que l’engagement a pris le dessus sur la technique. Apparemment, le grand nombre de supporters a mis une pression sur les acteurs qui n’ont pas produit le rendement escompté. Qu’à cela ne tienne, Sebgo de Bazoulé a laissé voir une bonne cohésion et une petite assise technique que son adversaire. Elle pouvait gagner le match après le temps règlementaire que personne n’aurait  crié au scandale. Bien qu’évoluant sur sa base, elle n’est pas parvenue à inscrire le petit but pour son bonheur. Une rencontre sanctionnée par un score vierge après les 2×30 mn de jeu. C’est finalement à l’issue de l’épreuve des tirs au but que Sebgo club de Bazoulé s’est montré plus adroit en s’imposant 4-3. Il valide ainsi son ticket pour la suite de la compétition. L’équipe des Hirondelles, elle, est éliminée et devra commencer à panser ses plaies en attendant l’année prochaine.  Vingt-huit équipes issues d’autant de villages se sont inscrites pour cette première édition dont la finale est prévue pour se disputer le 11 décembre prochain. Organisateur de cette cérémonie de  lancement à Bazoulé, le Silmiougou naaba tigré s’est réjoui de la forte mobilisation autour de l’évènement. Il a laissé entendre qu’il ne ménagerait aucun effort pour l’épanouissement de la jeunesse et dans le développement de la commune de Tanghin-Dassouri en particulier et du Burkina Faso en général. Le  maire de Tanghin-Dassouri Alassane Kiemtoré, a, lui aussi, apprécié la forte mobilisation, ce qui témoigne que les populations ont adhéré à l’initiative. Il a informé que la compétition servira à la mise en place d’une équipe communale en vue de participer aux compétitions nationales.

Yves OUEDRAOGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.