Nuits atypiques de Koudougou 2018 : Alassane Bala Sakandé donne le top de départ

La 23e édition des Nuits atypiques de Koudougou (NAK) a ouvert ses portes, le mercredi 28 novembre 2018, dans la cité du Cavalier rouge, en présence du président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé.

La Cité du cavalier rouge vibrera, du 28 novembre au 2 décembre 2018, au rythme de la 23e édition des Nuits atypiques de Koudougou (NAK), placée cette année sous le thème « Culture et migrations« . La cérémonie d’ouverture a eu lieu, le mercredi 28 novembre 2018. Selon le directeur du festival, Koudbi Koala, les 23es NAK ne diffèreront pas totalement des éditions passées.

A l’entendre, chaque festivalier y trouvera son compte. Il a, de ce fait, dévoilé les principales articulations de l’événement. Pour cette année, le village atypique est constitué de 280 stands. Les spectacles in au théâtre populaire seront assurés par 20 groupes venus du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, du Mali, du Bénin et de la France. Les NAK off, quant à elles, permettront à ceux qui ne pourront pas suivre lesdits spectacles de vivre autrement les NAK. L’espace réservé aux enfants permettra à environ deux cents enfants de faire des découvertes touristiques à travers la province du Boulkiemdé. M. Koala a, en outre, égrené un chapelet de doléances dont la construction du siège définitif des NAK sur le terrain de 5 hectares attribué depuis 2006.

Le ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme, Abdoul Karim Sango s’est réjoui, pour sa part, de la tenue régulière des NAK et loué les efforts personnels du promoteur. Se prononçant sur le thème de l’édition, il a salué la vision « éclairée » des organisateurs qui ont mis le doigt sur un problème devenu un fléau pour l’Afrique.

Quant au parrain des NAK 2018, le président de l’Assemblée nationale (PAN), Alassane Bala Sakandé, il a invité le directeur du festival à demeurer le fil conducteur de la jeunesse burkinabè dans l’acquisition et la connaissance de sa propre culture. En ce qui concerne l’érection du siège des NAK, le PAN a promis à Koudbi Koala qu’il ne ménagera aucun effort pour le soutenir dans la recherche des financements. Mais en attendant, l’Assemblée nationale financera, a-t-il annoncé, les NAK à hauteur de 20 millions répartis sur deux années (2019 et 2020). La coupure du ruban inaugural du village atypique à la place de la Nation, la visite du site devant abriter le futur siège des NAK, et celle du siège de l’association Benebnoma ont été les derniers actes de la cérémonie d’ouverture.

François KABORE

Monidjatou SIMPORE

(Stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.