Les forces vives de la Boucle du Mouhoun ont organisé une marche de soutien aux Forces de défense et de sécurité (FDS), le samedi 1er décembre 2018 à Dédougou. Au cours de la marche, dix-sept (17) millions F CFA ont été collectés et remis au gouverneur de la Boucle du Mouhoun pour les FDS.

Les Forces de défense et de sécurité (FDS), ont enregistré un soutien de taille, ce samedi 1er décembre 2018 à Dédougou, dans leur lutte contre l’insécurité et le terrorisme. Il s’agit des forces vices de la Boucle du Mouhoun qui, par une marche et une collecte de fonds, ont manifesté leur solidarité aux FDS. « Nous ne pouvons pas aller au front avec elles, mais nous pouvons les aider avec les renseignements, en étant disciplinés, civiques. C’est pourquoi nous, les filles et les fils de la Boucle du Mouhoun, nous sommes sortis ce matin pour dires à nos frères des forces de défense et de sécurité que nous sommes de cœur avec elles dans leur combat quotidien », a justifié le président du comité d’organisation, Aboubacar Sanou.

Partis de la place des Martyrs de Dédougou, les jeunes, les femmes, les personnes handicapées, les autorités politiques, sortis nombreux à cet effet, ont parcouru une distance de cinq kilomètres pour rallier le gouvernorat en passant par le rond-point de la Femme, le grand marché et le rond-point-Nazi Boni. Dans les rangs des forces vives de la région l’on pouvait compter les ministre, les députés ainsi que les élus locaux, venus soutenir l’initiative de leurs sœurs et frères. « Nous sommes très heureux aujourd’hui de faire partie de cette marche pour dire que nous sommes déterminés avec nos forces de défense et de sécurité à ne pas céder, ne serait-ce qu’une petite portion du territoire aux forces du mal », se réjouit Stanislas Ouaro ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation.

Et c’est un gouverneur, avec à ses côtés, les représentants des forces et de défense, satisfaits et comblés, qui a accueilli les marcheurs au gouvernorat où ils ont remis une enveloppe de dix-sept (17) millions de F CFA pour soutenir les FDS dans leur combat contre le terrorisme et le grand banditisme. Dans un message, les marcheurs ont condamné avec la dernière énergie les différentes attaques perpétrées contre le peuple, notamment les forces de défense et de sécurité. Par ailleurs, ils ont affirmé leur soutien indéfectible et leur engagement aux côtés des forces de défense et de sécurité qui, au prix de leur vie, veillent nuit et jour pour la défense et la sécurité des frontières du Burkina Faso.

Kamélé FAYAMA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.