Semaine de solidarité : 200 orphelins du sida bénéficient de kits scolaires

Le Conseil national de lutte contre le SIDA et IST (CNLS/IST) a organisé, jeudi 29 novembre 2018, à Ouagadougou, la 2e semaine de solidarité envers les personnes vivant avec un VIH et les orphelins et autres enfa  nts vulnérables.  

A l’initiative du Conseil national de lutte contre le SIDA et IST (CNLS/IST), plus de 200 orphelins du sida et autres enfants vulnérables (OEV) ont reçu de kits scolaires. Aussi, des personnes vivant avec le VIH (PvVIH) ont bénéficié des vivres du CNLS/IST. Ils ont reçu ce don, le jeudi 29 novembre 2018, à Ouagadougou, à l’occasion de la 2e édition de la semaine de solidarité organisée à leur profit.

« Cette semaine a pour objectif de susciter le besoin d’agir et de s’engager pour la cause des PvVIH et des OEV », a dit le Secrétaire permanent du CNLS/IST, Dr Didier Bakouan (à gauche). (Crédit photo: CNLS/IST).

« Cette semaine a pour objectif de susciter le besoin d’agir et de s’engager pour la cause des PvVIH et des OEV », a dit le Secrétaire permanent du CNLS/IST, Dr Didier Bakouan. Il a expliqué que 71 000 enfants sont des orphelins du fait de la pandémie et 9 400 autres de moins de 15 ans vivent avec le virus. L’édition de 2018 se veut être également une opportunité d’interpellation de tous, quant au devoir de chacun de demeurer solidaire vis-à-vis de ses personnes vulnérables. « Elles attendent de notre part un accompagnement pour un accès aux services de préventions, de soins et de traitements et le soutien nécessaire dans le respect de leur dignité », a ajouté Dr Bakouan. A l’occasion de cette 2e édition, plusieurs activités de soutien, d’assistance et de distraction sont prévues au profit des PvVIH et des OEV, afin de promouvoir les valeurs de solidarité et d’offrir une plus grande visibilité des actions et des acteurs de lutte contre le sida.

La marraine de la Semaine de solidarité, Yvette Dembélé, Secrétaire d’Etat chargée des Affaires sociales, des Personnes vivant avec un handicap et de la lutte contre l’exclusion, a salué l’initiative qui vise à réduire les inégalités sociales pour plus d’équité à travers la gestion des effets de l’infection à VIH sur les populations. « Pour l’atteinte de nos objectifs de développement, aucun groupe ne doit être laissé de côté », a-t-elle soutenu. Et de déplorer qu’au moment où les acteurs de la lutte célèbrent des victoires contre la pandémie, de nombreuses personnes sont encore victimes de stigmatisation, de discrimination, de rejet, d’abandon en raison de leur statut sérologique.

Les personnalités présentes.

Pour Mme Dembélé, il s’agit d’une violation de leurs droits fondamentaux. « La semaine de solidarité trouve alors tout son fondement », a ajouté la Secrétaire d’Etat. Selon Yvette Dembélé, elle permettra aussi de mettre en lumière les activités du Fonds de solidarité envers les malades et orphelins du Sida. Ledit fonds a été mis en place pour soutenir la réalisation des projets et programmes en faveur des malades et des orphelins du sida, contribuer à la prise en charge, la réhabilitation et la réinsertion des personnes concernées, susciter et promouvoir l’élan de solidarité et d’entraide. Les bénéficiaires ont loué l’élan de solidarité du CNLS/IST à leur égard. Mariam, 12 ans et orpheline du Sida, a reçu un sac d’écolier, des stylos et des cahiers. « Ce cadeau va me permettre de compléter mes fournitures scolaires », s’est-elle exprimée, tout en traduisant aux donateurs ses sincères gratitudes.

Djakaridia SIRIBIE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.