Coupe du maire de l’arrondissement n°2 Le secteur n°9 enlève le trophée de la 2e édition

Le secteur n°9 a remporté le samedi 1er décembre 2018, la coupe du maire de l’arrondissement n°2 de Ouagadougou. Sur le terrain de la cité AN 3, il a battu le secteur n°7 par le score de 2 buts à 1.

 Le secteur n°9 est le grand vainqueur de la 2e édition de la coupe du maire de l’arrondissement n°2 de Ouagadougou. A l’issue d’une finale très disputée le samedi dernier sur le terrain de la cité AN 3, elle a disposé du secteur n°7 par le score de 2 buts à 1. Les deux équipes ont offert au public, du spectacle tout au long de la rencontre. La première période s’est soldée par un score nul et vierge. C’est à la reprise que le secteur n°9  exercera sa suprématie sur la rencontre en scorant par deux fois. Malgré la réduction du score, son adversaire du jour ne parviendra pas à égaliser. Toutes les équipes ayant participé au tournoi ont été primées en nature et en espèces. Le secteur n°9, vainqueur de la compétition, a reçu un trophée, un jeu de maillots, des ballons plus la somme de 150.000 FCFA. Le finaliste malheureux, le secteur n°7, s’est consolé avec la somme de 100.000 F CFA, plus des ballons et un jeu de maillots. La troisième place du tournoi est revenue au secteur n°8 qui a empoché 75.000 F CFA. L’équipe du secteur n°11 qui a occupé le 4e rang a reçu 60.000 F CFA de même que le secteur n°10 s’étant classé 5e.

Ce sont au total cinq équipes de l’arrondissement n°2, les secteurs n°7, n°8, n°9, n°10 et n°11 qui ont participé à cette deuxième édition de la coupe du maire, Lassané Pierre Yanogo. Placée sous le thème, ‘’le Sport au service de la cohésion sociale’’, le tournoi a été initié par le conseil municipal de cet arrondissement de la ville de Ouagadougou. Pour le maire, la compétition vise à créer une saine émulation entre les jeunes et aussi, leur permettre de fraterniser avec leurs élus.

Quant au parrain, le Directeur général de la logistique du Ministère de l’éducation nationale et de l’alphabétisation, Roger Ilboudo, il a ajouté que leur ambition est de créer un cadre d’épanouissement pour la jeunesse et de détecter de nouveaux talents. L’occasion faisant le larron, il a profité de l’aubaine pour interpeller les promoteurs des coupes et l’Etat afin qu’ils rendent accessibles  les infrastructures contribuant à la promotion du  sport au Burkina Faso. Tous les acteurs se sont donné rendez-vous pour la 3e édition en 2019.

                                                                               Moustapha Traoré

                                                                              (Collaborateur)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.