Flash :la suspension des évaluations dans les établissements scolaires.

Le lundi 3 décembre 2018, la Coordination nationale des syndicats de l’éducation (CNSE), a annoncé au cours d’un point de presse, la suspension des évaluations dans les établissements scolaires. Une mesure prise par la structure pour exprimer son mécontentement à la suite des réponses accordées par le gouvernement aux propositions du comité bipartite de rédaction d’un projet de statut valorisant du personnel de l’éducation. Cette décision de la CNSE vise, selon les premiers responsables de la structure, à exiger de l’exécutif burkinabè, le respect pur et simple du protocole d’accord signé entre les deux parties en janvier 2018.

Le hic, est que la coordination menace de prendre des mesures plus drastiques si rien n’est fait dans les plus brefs délais. Le gouvernement de son côté a invité les travailleurs à respecter les obligations que la règlementation met à leurs charges en tant que personnels de l’éducation. Face à une telle situation, il y a lieu pour les deux « protagonistes », de privilégier le dialogue afin de trouver une solution consensuelle. Car, les premières victimes de cette suspension sont avant tout, les élèves et l’éducation burkinabè.

Nadège YAMEOGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.