Coupe du conseil municipal de l’arrondissement n°8 : Les Piments verts, victorieuse

La 2e édition de la Coupe du conseil municipal de l’arrondissement n°8 a connu son dénouement, le samedi 1er décembre 2018 à Zagtouli, avec le sacre de l’équipe des Piments verts dudit village. Elle est venue à bout de la formation du Palais royal de Bissighin par 3-0.

« Solidarité, soutien aux FDS et à la cohésion sociale ». C’est sous ce thème que s’est disputé la 2e édition de la Coupe du conseil municipal de l’arrondissement n°8 réservée à la petite catégorie (moins de 17 ans).  Avec 10 équipes au départ, ce sont celles des Piments verts de Zagtouli et du Palais royal de Bissighin qui se sont hissées sur la plus haute marche du podium.

Le moment solennel de la compétition a été la remise du trophée par les autorités au capitaine victorieux.

Ce fut au cours d’une rencontre finale où le vainqueur n’a pas trop forcé son talent. En réalité, il n’y a pas eu match. La formation des Piments verts plus technique, entreprenante et cohérente, a maîtrisé de bout en bout son sujet. Elle s’est imposée 3-0 grâce à des réalisations d’Abass Nassa (4e mn), Benjamin Kabré (11e mn) et Haïdara Zongo (23e mn). Le score pouvait être plus lourd que personne n’aurait eu mot à dire, tant les attaquants de l’équipe victorieuse ont vendangé de nombreuses occasions qu’ils se sont procurées.

Pour son sacre, Piments verts a reçu en plus du trophée, de 2 ballons, d’un jeu de maillots et des gadgets Itel, une enveloppe financière. Palais royal a été récompensée par un jeu de maillots, 2 ballons, des gadgets Itel et une enveloppe financière.

FC Yaoghin qui complète le podium s’est contentée d’un ballon, une enveloppe financière et des gadgets Itel. Pour le maire de l’arrondissement n°8, Kassoum Simporé, l’objectif qui a guidé à l’organisation de la compétition est de favoriser le brassage entre les jeunes. « Au vue de l’engouement suscité autour de l’évènement, je pense que nous avons largement atteint notre objectif » s’est-il réjoui. Il a apprécié positivement le niveau de la finale, « toute chose qui augure d’une relève assurée ». L’activité a été patronnée par le haut-commissaire du Kadiogo, Boureima Sawadogo. Elle a été rehaussée en plus des nombreux chefs coutumiers, par le maire de la ville de Ouagadougou, Armand Béouindé.

Yves OUEDRAOGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.