11 décembre 2019 au Centre-Est : Le flambeau accueilli par une population en liesse

A la tête d’une forte délégation, le gouverneur de la région du Centre-Est, Antoine Ouédraogo, est arrivé à Manga dans la soirée du 11 décembre 2018. Il a reçu le flambeau de la fête nationale, au nom de sa région qui abritera, en 2019, les festivités du 59e anniversaire de l’accession à la souveraineté nationale et internationale du Burkina Faso.

En vertu du principe de la commémoration tournante de la fête nationale de l’indépendance dans les différentes régions du pays, la région du Centre-Est abritera les festivités commémoratives du 11-Décembre 2019. Pour ce faire, le gouverneur de la région du Centre-Est, Antoine Ouédraogo, a reçu le 11 décembre 2018 à Manga, au nom de toute la population de la région, le flambeau du 11-Décembre des mains du ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, président du Comité national d’organisation du 11-Décembre, Siméon Sawadogo.

Plus de 150 véhicules ont été mobilisés pour transporter la forte délégation composée entre autres d’autorités administratives, coutumières et religieuses, du monde des affaires, des ressortissants de la région, du président du conseil régional du Centre-Est, Moro Kéré, des députés à l’Assemblée nationale, des maires des communes et des représentants des différentes composantes de la population. C’est aux environs de 21h, que le ministre Siméon Sawadogo, a officiellement remis le flambeau au gouverneur, Antoine Ouédraogo, en ces termes : «Maintenant, l’heure est venue pour rendre le flambeau. Et je voudrais rappeler que ce flambeau ne dort jamais en route.

Quand vous le prenez, c’est immédiatement dans votre région. Je vous souhaite une bonne traversée, beaucoup de succès dans l’organisation du 11-Décembre 2019, qui est couplée également au centenaire du territoire de la Haute-Volta, aujourd’hui, Burkina Faso».  Le flambeau a été accueilli par une foule en liesse dans toutes les localités traversées à savoir Niaogho, Béguédo, Ouarégou, Komtoèga, Garango, Sabtenga, Soumagou et Godé. A la dernière étape, Tenkodogo, l’ambiance était encore plus grande avec une population fortement mobilisée.

S’unir pour réussir l’organisation

C’est à 2h04 du matin que la longue file des véhicules est arrivée dans la ville où la population attendait, en compagnie d’une ambiance musicale de l’orchestre « Tenko Jazz ». Un accueil, qui a réjoui le gouverneur Antoine Ouédraogo, qui dit compter sur l’engagement des populations pour la réussite du 11-Décembre 2019 à Tenkodogo. « Le ministre de l’administration territoriale m’a dit, M. le gouverneur, vous avez vu le flambeau, nous voulons que 2019 soit un succès. Et moi j’ai dit en votre nom à tous, que Tenkodogo 2019 va être exceptionnelle et nous allons relever le défi », a lancé le gouverneur aux populations des différentes localités.

Le directeur général du protocole d’Etat, Raymond Balima, fils de la région, a pour sa part rassuré de sa disponibilité à œuvrer pour la réussite de l’évènement. «Tout le monde va s’y mettre pour que la fête soit belle car, les gens attendent beaucoup de cette fête et nous n’avons pas le droit de décevoir», a-t-il ajouté. Pour inciter les populations de sa région à se mobiliser conséquemment pour relever le « noble et exaltant défi de l’organisation », Antoine Ouédraogo a initié une tournée de présentation du flambeau dans les chefs-lieux des trois provinces qui a commencée par celle du Boulgou.

De nombreux officiels dont le président de la CENI, Newton Hamed Barry, le secrétaire d’Etat chargé de la décentralisation, Alfred Gouba, des députés à l’Assemblée nationale, des directeurs régionaux des services déconcentrés de l’Etat, des autorités religieuses et coutumières, des représentants des différentes unions des jeunes, des femmes, des OSC et des scolaires de la ville de Tenkodogo, ont fait le déplacement de la place du haut-commissariat de Tenkodogo, bondée de monde.

Le porte-parole des forces vives du Boulgou, Moumouni Samandoulgou, a invité tous les fils et les filles de la région à une union sacrée pour réussir l’organisation des festivités du 59e anniversaire de l’indépendance. Le maire de Tenkodogo, El Hadj Harouna Ouélogo a, également souhaité que la commémoration du 11 décembre 2019, maintienne la région dans la dynamique de développement économique « sous la divine providence afin de garantir l’unité, la cohésion et la solidarité de notre peuple ».

Bougnan NAON

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.