Chronique : Lève-toi et marche !

En regardant mon fils ce matin-là, j’ai rencontré les yeux de demain

En regardant mon fils marcher, j’ai aperçu l’allure d’un géant en chemin

En l’écoutant balbutier, j’ai entendu les échos du futur à portée de main

En le voyant trébucher, j’ai su que le progrès passe par la chute qui promet

 

Dans le regard du môme qui s’étonne, il y a un combat que l’on se donne

Dans le langage du verbe qui s’effrite, la voix des sans-voix tonne et résonne

Dans la démarche de l’apprenti qui tombe, il y a un intrépide qui se cramponne

Dans le creux de la chute abrupte qui rebute, un grain d’espoir germe et rayonne

 

Il y a toujours une voie qui mène au succès, il suffit de faire le premier pas

Il n’y a pas d’impasse quand on se surpasse, il faut se battre jusqu’à trépas

L’effort est un trésor qui brille dans les mains du plus petit qui s’ébat et se bat

Le plus fort n’est pas toujours assez fort pour rester le mentor, sans combat

 

On ne marche pas vers la gloire sans se lever, on ne grandit pas dans la paresse

On n’arrive jamais à la fin sans oser partir, on ne triomphe pas avec des caresses

L’enfant qui naît est un cœur à remplir, le courage ne se donne pas avec tendresse

Les hommes de demain marchent et tombent, ils se relèvent toujours avec hardiesse

Clément ZONGO
clmentzongo@yahoo.fr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.