Premier prix presse écrite du PO: Le 2e sacre de Abdel Aziz Nabaloum

Le premier prix  presse écrite du partenariat de Ouagadougou a livré son verdict dans la nuit du jeudi 13 décembre 2018 à Dakar, la capitale sénégalaise. Notre confrère Abdel Aziz NABALOUM a été sacré vainqueur pour la 2e fois consécutive. Le 1er prix en presse écrite lui a été décerné.

Son article qui l’a hissé sur la plus haute marche du podium a porté sur les avortements clandestins en milieu jeunes au Burkina Faso. Et à titre d’exemple, pour l’année 2012, environ 105 000 avortements ont été pratiqués au Pays des Hommes intègres, estimant le taux d’avortement national de 25 pour 1 000 femmes âgées de 15 à 49 ans. Le concours était ouvert aux journalistes des 9 pays membres du Partenariat de Ouagadougou (Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal et Togo).

En rappel, Sidwaya depuis la première édition a été toujours lauréat. Le PO prime deux journalistes en radio, en presse écrite et en blog. Cette édition les 5 autres prix ont été raflés par le Bénin. 

Félicitation au lauréat et à l’équipe de Sidwaya

D. S.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.