La Poste Burkina Faso : se réinventer pour mieux servir

La Société nationale des postes (SONAPOST) est devenue La Poste Burkina Faso. Le jeudi 6 décembre 2018, cette nouvelle identité visuelle a été dévoilée au public.

Depuis le 6 décembre 2018, la Société nationale des postes (SONAPOST) s’appelle désormais La Poste Burkina Faso. Et c’est le représentant du Premier ministre, la ministre du Développement de l’Economie numérique et des Postes, Hadja Fatimata Ouattara, qui a dévoilé officiellement cette nouvelle identité visuelle. Elle est marquée par un nouveau logotype, composé de quatre éléments. Il s’agit d’un texte, d’un étalon stylisé, d’un ovale discontinu et d’une forme rectangulaire bleu dégradé aux contours arrondis. Selon les explications données par les initiateurs, le texte sous la forme capitale en italique marque d’une part l’unicité de la poste sur le plan national et d’autre part l’expression de dynamisme et de rapidité renforcée par un étalon.

Le cheval, lui, est une composante des armoiries du Burkina Faso. Il établit également un lien symbolique avec l’histoire de la poste mondiale. C’est aussi le symbole de prospérité, d’endurance et de richesse dans les croyances africaines et d’ailleurs. Ensuite, le cercle en forme ovale discontinue qui symbolise la sécurité, la solidarité, le lien entre le développement de la poste, le développement du Burkina Faso et la puissance spirituelle d’un étalon bien entretenu. Le tout sur un fond bleu dégradé (de la gauche vers la droite) symbolise le ciel donc, l’ouverture de la poste au monde d’opportunités illimitées. Enfin, la Poste BF est tournée avec une assurance vers le futur dans un esprit ouvert et renouvelé.

Pour la ministre de l’Economie numérique, il s’agit, à travers cette mutation, de marquer les esprits, car aujourd’hui la poste a été repensée. « Ce sont des services innovants, avec le numérique au 1er plan, qui ont été intégrés », a-t-elle souligné. Selon Mme Ouattara, La poste est aujourd’hui proche de sa clientèle et va offrir tous les services qu’une banque normale met à la disposition de sa clientèle. Pour le directeur général de La Poste Burkina Faso, Nabi Issa Coulibaly, il s’agit de faire en sorte que cette société, jadis en voie de disparition, revienne sur le marché et récupère sa place au peloton du développement. « Nous mettrons l’accent sur le rayonnement du Burkina Faso. Ainsi à travers le nouveau logotype, la poste s’engage dans un nouvel élan et se réinvente pour faciliter la vie des clients », a indiqué le DG de la poste.

De nouveaux produits

Selon Nabi Issa Coulibaly, avec le nouveau produit Smart BP, plus besoin de se déplacer pour chercher son courrier. « Les clients ont la possibilité non seulement d’avoir l’information dès qu’un courrier est disponible, mais surtout de pouvoir l’avoir sur place. C’est dire que nous pouvons générer 18 000 000 boites postales numériques à tous les citoyens burkinabè », a expliqué le patron de la poste burkinabè.

A cela, s’ajoute la nouvelle norme d’adressage en cours. « Cela va permettre d’avoir un système de géo localisation afin que chaque citoyen puisse avoir une adresse sûre et sécurisée pour les besoins de la poste, des impôts et des entreprises », a-t-il précisé. Il existe aussi, a poursuivi le premier responsable de la poste, le wifi communautaire qui permet aux populations dans les zones à accès limité à la connexion, d’accéder à internet dans un rayon de 800 mètres, grâce à une agence postale. «Nous générons le wifi qui permet aux populations d’avoir accès à l’internet avec leur téléphone ou leurs ordinateurs pour pouvoir travailler. Nous appelons le e.education.

Il y a également la plate-forme e.market qui permet aux artisans de vendre leurs produits à distance», a soutenu Issa Coulibaly. Une autre prestation de service que fournit La Poste Burkina Faso, à en croire M. Coulibaly, est de faciliter la commande de documents administratifs (extraits d’acte de naissance, casier judiciaire) sur internet. Et pour le reste, at-il dit, les agences se chargeront de la livraison aux clients. « Pour le compte national d’épargne (CNE), plus besoin de se déplacer pour les versements, avec le téléphone, vous pouvez effectuer des versements », a renchéri le DG de La Poste Burkina Faso.

Fleur BIRBA
fleurbirba@gmail.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.