Ladji Coulibaly et ses joueurs comptent se défoncer pour arracher leur qualification.

Salitas FC joue ce samedi 22 décembre 2018 au stade du 4-Août de Ouagadougou, le match retour des seizièmes de finale de la Coupe CAF contre Al-Masry d’Egypte. Lors de la rencontre-aller la semaine dernière à Port Saïd, l’équipe burkinabè s’était imposée par le score de 2 buts à 0.

Achever en apothéose à domicile, l’excellent match livré à l’extérieur la semaine dernière en Egypte. C’est à cette tâche que va s’atteler Salitas FC demain samedi 22 décembre, en match retour des seizièmes de finale de la Coupe CAF, face aux Egyptiens de Al Masry. En match aller joué le 15 décembre 2018 à Port Saïd, le coach Ladji Coulibaly et ses garçons avaient créer la surprise en s’imposant par le score de 2 buts à 0.

Au regard de cette avance de deux buts au compteur, Salitas dispose d’une marge assez confortable et devrait être en mesure de se qualifier pour le dernier tour des éliminatoires de la coupe CAF. Mais en football, tout peut arriver et Ladji Coulibaly et ses joueurs en sont conscients. Pour le technicien Burkinabè, en dépit de cet avantage au score, l’équipe doit encore se défoncer pour la qualification.

«C’est une autre rencontre que nous attendons. Nous gardons les pieds sur terre, et nous allons aborder le match avec beaucoup de sérénité comme si nous n’avons pas une avance», a-t-il laissé entendre. Ladji Coulibaly n’en a cure du classement de l’équipe égyptienne, actuelle 11e du championnat de son pays, à 18 points du leader, le Zamālek du Caire. Selon lui, Al Masry est et restera une grande équipe.

«Ce n’est pas parce que nous les avons gagnés chez eux que l’on doit les négliger. Loin de

Le représentant burkinabè en campagne africaine demande le soutien du public pour les pousser à la qualification.

là ! C’est une équipe professionnelle regorgeant de grands joueurs», a-t-il mentionné. L’international Burkinabè, Aristide Bancé, joueur de Al Masry, et actuellement en convalescence après une longue blessure, abonde dans le même sens en invitant Salitas à la vigilance, samedi au stade du 4-Août. Il a souligné que son équipe avait aligné lors du manche-aller, de nombreux joueurs de la réserve.

Ce qui d’ailleurs, avait valu à l’entraîneur, a-t-il poursuivi, d’être limogé à l’issue du match. Selon le buteur des Etalons, Al Masry est capable de rattraper son retard de Port Saïd. Pour Ladji Coulibaly, il n’ y a pas trop de calcul à faire. Il faudra, selon lui, tout faire pour garder l’avantage du match-aller. «Ce match est tout pour nous. Notre avenir dans la compétition en dépend. Mes garçons sont conscients de l’enjeu», a-t-il reconnu. Il s’est réjoui du fait que tout son effectif soit au complet.

«Il n’y a pas de blessé, pas de joueurs suspendus. Les garçons sont prêts et motivés. Ils en parlent entre eux», a-t-il affirmé. Pour préparer au mieux cette rencontre cruciale, les joueurs de Salitas sont au vert depuis quelques jours dans la capitale burkinabè.

Pengdwendé Achille OUEDRAOGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.