« Sécurité, la cohésion et la réconciliation dans une dynamique de progrès social »

Le ministre d’Etat auprès de la présidence du Faso, Simon Compaoré s’adresse aux Burkinabè dans les lignes qui suivent. Il souhaite aux Burkinabè la sécurité. Mais aussi la cohésion et la réconciliation dans une dynamique de progrès social.

Populations du Burkina Faso,

A mon modeste niveau, je saisi l’occasion de la nouvelle année 2019 pour dire un mot.

Tout d’abord, l’année 2018, dont nous allons ensemble sceller le sort dans quelques temps, a été une année de turbulences. Une année au cours de laquelle nous avons été beaucoup éprouvés sur le plan de la sécurité avec les nombreuses attaques perpétrées par les terroristes, ceux-là qu’il est convenu d’appeler, les sans foi ni loi. Cela a endeuillé des familles entières et toute la Nation.

Au-delà de cet aspect sécuritaire qui, on n’a pas besoin d’interroger les gens, constitue la principale préoccupation de tous les burkinabè, je voudrais dire que 2018 a été également une année suffisamment trouble sur le front social avec les nombreuses grèves, revendications, sit-in, meeting, arrêt de travail et que sais-je encore !

Cette année avec son cortège de malheur, mais de défis qui ont été aussi relevés, qu’il nous est possible aujourd’hui de dire au revoir et d’envisager de beaux jours, de beaux mois.

Une nouvelle année que je souhaite plein d’espoirs, une nouvelle année de sécurité, de santé, de paix et de concorde. Ce sont des valeurs cardinales qui, si elles étaient réunies, vont pouvoir permettre au cours de l’année 2019, aux burkinabè, de faire un bond en avant dans le développement économique et social, dans l’amélioration de la qualité de vie des citoyens et des citoyennes.

Mon vœu le plus cher est qu’il plaise à Dieu, Lui qui est Maître des cieux et de la terre, qu’il Lui plaise de nous gratifier 2019 de joies, de paix et de bonheur. Et de réussites dans tout ce que nous allons entreprendre. Réussites dans les efforts que le gouvernement est en train de faire aux côtés des Forces  de Défense et de Sécurité pour que sur toute l’étendue du territoire du Burkina Faso, nous retrouvions la paix, la quiétude et la sécurité. C’est des éléments indispensables pour les actions que nous souhaitons réaliser pour le bonheur de notre peuple.

Bonne année 2019 à toutes et à tous, aux paysans, aux ouvriers, aux élèves, aux fonctionnaires, aux politiques et aux critiques, parce que c’est tout cela qui fait le Burkina Faso.

 

Concorde, après que la justice nous ait permis de connaître la vérité et déterminé les sanctions que ceux qui sont fautifs méritent. Afin que nous puissions arriver très rapidement à la réconciliation.

Ça fait beaucoup, mais avec Dieu, rien d’impossible.

Bonne et heureuse année 2019.

Je vous remercie !

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.