La mairie de Ouagadougou, a remis officiellement des attestations et des trophées, dans la soirée du 26 décembre 2018 à Ouagadougou, à trente (30) personnes physiques et morales ayant contribué au développement de la capitale burkinabè.

Une trentaine de personnes physiques et morales notamment des associations, entreprises, institutions, se sont illustrées en accompagnant la commune de Ouagadougou dans certaines situations difficiles. En retour, la mairie a porté sa marque de reconnaissance à ces citoyens en leur décernant des trophées et des attestations, le 26 décembre 2018 au sein de ladite mairie à Ouagadougou. Première du genre sous son mandat, selon le maire de Ouagadougou, Armand Pierre Béouindé, cette distinction à ces personnes physiques et morales témoigne de leur gratitude envers elles.

Ce, parce que, à l’entendre, ces citoyens se sont proposés bénévolement et spontanément pour apporter le bien-être aux populations ouagalaises dans les moments cruciales. Les actes posés ces deux dernières années par ces volontaires, a indiqué le maire, sont entre autres, la participation à l’amélioration de la mobilité dans certains quartiers, le curage des caniveaux, la contribution au renforcement des infrastructures et à l’équipement de la commune, etc. “Souvent, l’on se réveille un matin et on se rend compte que des habitants d’un quartier ont barré les voies avec des pneus pour manifester leur mécontentement. Dans ces moments difficiles, le budget ne nous permet pas d’agir et nous faisons appel à des sociétés de travaux publics pour qu’ils nous viennent en aide”, a-t-il expliqué. Le maire Béouindé s’est réjoui également que la ville de Ouagadougou dans ces dernières années soit à l’abri des inondations à cause des bonnes volontés qui ont contribué aux curage des caniveaux.

Il a également ajouté qu’à cause de cette participation citoyenne, il y a la fluidité au niveau de la circulation routière. Pour lui, cette contribution est considérée comme le principal levier de leur politique globale pour le développement de la capitale. Il a souhaité que s’élargisse chaque année, le cercle de bonne volonté tout empreint de citoyenneté pour le bonheur de la population de Ouagadougou. Le lauréat Mahamadi Rouamba, incubateur, s’est réjoui de cette reconnaissance de la mairie pour ses actes posés à l’endroit de la population et des jeunes. Il dit continuer dans ce sens pour le bien-être des Ouagalais.

Elélé KANTORO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.