Un soupçon de fraude d’or enflamme la toile depuis le 31 décembre 2018 au Burkina Faso. Cette vive réaction des internautes fait suite à la une mise sous scellé de containers de charbon fin qui contiendraient, en plus de cette matière, de l’or d’une valeur de près de 7 milliards FCFA.

Le charbon indexé, transporté  par la voie ferroviaire avec pour destination le Canada en transitant par le port autonome d’Abidjan a été saisi par la Brigade anti-fraude de l’or, une structure créée en septembre 2018. Une situation qui va pousser le ministère des Mines et des Carrières a brisé l’omerta  pour apporter un démenti à la rumeur de fraude, attestant que le transit a suivi la procédure régulière.

Au regard de la polémique sur la question, une poursuite de l’enquête judiciaire s’avère nécessaire pour la manifestation de la vérité dans cette affaire. La résolution judicieuse de ce dossier marquera sans nul doute une option déterminante dans la lutte contre la corruption et la fraude au pays des Hommes intègres.

Abdoulaye BALBONE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.