Le président du CDP, Eddie Komboïgo (micro), procédant à l’installation du coordonnateur du Haut conseil, Mélégué Traoré.

Le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) a officiellement installé, le samedi 5 janvier 2019 à Ouagadougou, les membres du Haut conseil (HC) du parti. Ils auront pour missions principales de donner leur avis sur les grandes questions importantes concernant la vie du parti.

Ils sont au total, 79 membres qui forment le Haut conseil (HC) du Congrès pour la démocratie et du progrès (CDP). Anciens présidents et secrétaires exécutifs du parti, Premiers ministres, ministres et ou encore présidents de l’Assemblée, ils ont été installés, le samedi 5 janvier 2019, à Ouagadougou, par le président du parti, Eddie Komboïgo, pour un mandant de trois ans (2018-2021).

Le HC a pour coordonnateur, Mélégué Traoré, suivi de son adjoint, Jean-de-Dieu Somda et du rapporteur, Salamata Somé. Le coordonnateur a remercié les militants et sympathisants de lui avoir fait confiance à travers sa désignation. Il leur a rappelé que le CDP revient de loin, parce que tout le monde pensait que le parti était ‘’mort’’ et qu’il ne ressuscitera plus. «La réalité est là. Notre programme reste le même et nous savons que parmi nous, il y a de véritables experts des programmes politiques.

Le rôle des 79 membres est de contribuer à construire le parti.

Nous assistons de temps en temps à des médisances entre les militants, mais cela ne tue nullement la cohésion du CDP», a martelé M. Traoré. En jetant un regard sur la situation actuelle que traverse le Burkina Faso, le coordonnateur a confié: «L’une des erreurs que nous sommes en train de commettre, c’est de sous-estimer le phénomène du terrorisme. Nous ne pouvons pas l’éradiquer, mais nous pouvons y faire face, à condition que nous ayons l’intelligence des faits, alors que le CDP en dispose. Le parti cherche à reconquérir sa place dans le régime politique, pas seulement dans le système politique et il va réussir». Pour le président du CDP, Eddie Komboïgo, le HC est un organe très utile pour le parti.

Il a indiqué qu’il aura pour missions, de contribuer, entre autres, à la réconciliation au sein du parti en cas de besoin, de traiter toute autre mission confiée au conseil par le président du parti. «Lorsqu’on a eu la chance d’avoir servi sous le régime Compaoré, on a la chance de cultiver la sagesse.

Donc, nous avons la chance de cultiver en nous-mêmes, une certaine sagesse. Nous devons travailler pour que notre parti ne sombre pas et éclairer les plus jeunes», a-t-il lancé à l’endroit des membres. M. Komboïgo a affirmé que le seul souci du CDP de nos jours, c’est la situation nationale du pays. En évoquant les assassinats barbares et les attaques terroristes, le président a fait savoir que le Haut conseil sera interpellé pour des avis et orientations.

Afsétou SAWADOGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.