La Société burkinabè des fibres textiles (SOFITEX) a payé, le 24 décembre 2018 à Houndé dans la province du Tuy, les producteurs de coton de la région cotonnière éponyme. Ce passage à la caisse consacre le lancement des payements des producteurs de coton dans la zone SOFITEX au titre de la campagne 2018-2019.

Pour le directeur général de la SOFITEX, Wilfried Yaméogo, des dispositions ont été prises pour faire face à l’ensemble des activités da la campagne 2018-2019.

Mikikoué Nikiessan est le président de la société coopérative des producteurs de coton « gnabassan » de Kaho dans la commune de Bagassi province du Tuy. Lui et son secrétaire général étaient, le 24 décembre 2018 à Houndé devant un guichet installé pour la circonstance dans l’enceinte de l’agence Ecobank.

Après vérification et signature des documents, le secrétaire général Ecobank, Fousseny Traoré lui tend des liasses d’argent, estimées à 9 532 060 de F CFA. Après lui, Daki Gnoumou, secrétaire général de la société coopérative « yorossan » de Kaho se présente à son tour devant le guichet et reçoit des mains d’un agent de la banque, la somme de 14 992 558 F CFA. Sourir aux lèvres, M. Gnoumou a invité les autres producteurs à accélérer les récoltes de leur coton. La rétribution de ces deux sociétés coopératives des producteurs de coton (ex-groupement des producteurs de coton) marque le début des payements des cotonculteurs de la zone SOFITEX. Ce sont plus de 12 milliards F CFA qui seront ainsi versés aux producteurs de coton de la région cotonnière de Houndé après déduction des crédits intrants. Au total, 103 000 tonnes de coton sont attendues dans cette région qui compte près d’un millier de sociétés coopératives, selon son chef de région, Ousmane Sié.

144 milliards FCFA pour la campagne 2018-2019

Pour le directeur général de la SOFITEX, Wilfrid Yaméogo, la cérémonie consacrée à ce premier paiement vise à démontrer à l’ensemble des producteurs et au peuple burkinabè que les dispositions ont été prises pour la mobilisation des crédits de campagne (144 milliards F CFA) pour faire face à l’ensemble des activités de la campagne 2018-2019. Il a remercié Ecobank, chef de file du pool bancaire local qui, avec les autres institutions financières, accompagnent la nationale des fibres textiles pour la mobilisation des 144 milliards F CFA. Ensuite, il a rassuré les producteurs que les paiements se feront dans la diligence en fonction des demandes.

Pour ce faire, il les a alors invités à accélérer les récoltes et aller vers la bancarisation pour sécuriser leur argent surtout dans ce contexte sécuritaire difficile. C’est le même message que leur a lancé le secrétaire général d’Ecobank, Fousseny Traoré. Il a exhorté les producteurs à ouvrir des comptes pour sécuriser leur argent et à prendre des assurances pour une prise en charge en cas de difficultés. Le secrétaire général d’Ecobank a marqué la disponibilité de la banque à accompagner la SOFITEX afin que le coton du Burkina Faso soit à un niveau enviable. La banque, a-t-il dit, a, pour sa part, déjà mobilisé 40 milliard de F CFA sur les 52 prévus. Pour cette campagne 2018-2019, il est attendu dans la zone SOFITEX près de 405 tonnes de coton.

Adaman DRABO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.