Forces armées nationales: Le colonel-major Moïse Minoungou prend les commandes

Le colonel-major, Moïse Minoungou, a été nommé chef d’état-major général des armées (CEMGA) par un décret présidentiel rendu public dans la soirée du jeudi 10 janvier 2019. Il a été promu à l’occasion au grade de général de brigade.

Précédemment commandant du Groupement central des armées (GCA), ce haut gradé remplace le général de brigade, Oumarou Sadou. Né le 27 février 1960 à Ouagadougou, le nouveau CEMGA est un ancien pensionnaire du Prytanie militaire du Kadiogo (PMK), promotion 1972-1981.

Ses études l’ont ensuite conduit au Maroc, précisément à l’Académie royale de Meknès où il a décroché un diplôme de chef de section. Il complètera son cursus avec des formations militaires en France et au Mali.

Le désormais général Minoungou a, par ailleurs, participé à plusieurs manœuvres militaires sous régionales et internationales au Mali, au Togo et au Bénin.

La rédaction

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.