On murmure- Poa : des présumés criminels en liberté ?

Kantigui se souvient avoir publié un écrit le 27 septembre 2017, sur un présumé voleur de pintade battu à mort à Poa, plus précisément au village de Yaoghin, à 25 kilomètres de Koudougou. Les présumé auteurs du crime, avait rapporté Kantigui, étaient deux frères habitants le même village. La gendarmerie de Sabou s’était saisie de l’affaire et les deux présumés coupables avaient été enfermés. Cependant, il est parvenu à Kantigui que la famille de la victime qui suivait la situation de près, espérant voir le jugement pour soulager ses enfants et ses trois femmes, ne s’en revient toujours pas.

En effet, à sa grande surprise, les deux « bandits » auraient réapparu dans le village sans qu’on ne sache quelle a été la décision de la justice. Désemparée, ladite famille se serait réunie, avec l’aval du chef du village, et aurait demandé que les intéressés quittent la localité. Par cette note, Kantigui appelle l’autorité à se pencher sérieusement sur ce cas, car selon des indiscrétions, les deux familles se regardent en chien de faïence et l’atmosphère n’augure pas de lendemains paisibles…

Lire l’article sur Sidwaya numérique

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.