Tour de cadrage coupe CAF:
 Mission accomplie pour Salitas

Salitas FC s’est qualifié, samedi 19 janvier 2019 au stade du 4- Août de Ouagadougou pour les phases de poules de la Coupe CAF en battant Al Nasr de la Libye par 3 buts à 1, en match retour du tour de cadrage. Au match aller au Caire, le club burkinabè avait été défait 0-1.

Salitas FC a accompli son rêve de début de saison : intégrer la phase de groupes de la coupe de la Confédération de la CAF. Le capitaine Youssouf Barro et ses coéquipiers n’ont pas raté le coche face à Al Nasr de Bengazi, lors du match retour le samedi 19 janvier 2019 au stade du 4- Août, après leur courte défaite (1-0) la semaine dernière au Caire. Ils l’ont emporté sur le score de 3 buts à 1, synonyme de qualification pour la phase de poules de la compétition. « Le n° 8 (NDLR : Cédric Badolo) et le n° 18 (NDLR : Elliass) nous ont fait très mal par leur vivacité. Et leur capitaine que nous avons essayé de museler est très intelligent dans son placement » ; tel a été la lecture du match effectuée par l’entraîneur adjoint de Al Nasr à l’issue de l’élimination de son équipe. Au vu effectivement de la prestation de ces joueurs de Salitas devant un public sorti nombreux, le technicien libyen n’a pas tort. Car, dès l’entame de la rencontre, les joueurs burkinabè sont allés chercher très haut leurs adversaires. Leur chef d’orchestre, le capitaine Youssouf Barro est à la manœuvre et arrive grâce à sa technique à éclairer le jeu. Al Nasr, dominée, est contrainte de jouer dans sa moitié de terrain. La domination de Salitas va payer grâce à une belle tête croisée de Elisée To sur un corner bien exécuté par Cédric Badolo (31e). Le club burkinabè, en seulement une trentaine de minutes de jeu, vient de rattraper son retard du match aller. Les deux équipes sont à égalité parfaite, en ce moment du match. Les garçons du coach Ladji Coulibaly, sur la lancée de leur excellent début de match, ont poursuivi leur siège du camp libyen. Ils vont même doubler la mise, deux minutes après l’ouverture du score par Cédric Badolo (33e ) à l’issue d’un bon débordement côté droit de Elliass Dianda. Le public est aux anges et c’est sur ce score de 2 buts à 0, synonyme de qualification pour Salitas que l’arbitre botswanais va ramener les vingt-deux acteurs aux vestiaires.

Une qualification historique

A la reprise, les joueurs burkinabè ne desserrent pas l’étau, car ils sont conscients qu’un seul but de Al Nasr les élimineraient. Sur une balle en profondeur à la 48e minute, Illasse Sawadogo, parti dans le dos de la défense, dépose au sprint le dernier défenseur libyen (Emmanuel Azubuike). Sa frappe croisée trouve le petit filet du portier Abderhman Alriagdn. A 3 buts à 0 Salitas se dirigeait tranquillement vers une qualification historique en compétition africaine. Mais, c’était sans compter avec le relâchement de son portier Daouda Diakité qui sur une faute de main à la suite d’ un ballon anodin, va offrir la réduction du score à Al Nasr (74e ). A ce moment du match, un autre but qualifierait l’équipe libyenne. Salitas va donc résister aux longues balles balancées par Al Nasr dans sa surface de réparation, les quinze dernières minutes. Il tiendra bon jusqu’au coup de sifflet final.
Cinq ans après sa création et en seulement deux années en première division, Salitas démontre qu’aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années. Le club connaîtra aujourd’hui son groupe et ses adversaires à l’issue du tirage au sort prévu au Caire (Egypte) au siège de la CAF.

Adama SALEMBERE

……………………………………………………………………………………………………………….

Les propos d’après-match

Ladji Coulibaly (Coach de Salitas FC) : « Il faut aller jusqu’au bout »
On ne sait quoi dire si ce n’est manifester notre joie. Ce n’est pas nous seulement qui avions gagné ce soir, c’est le football burkinabè. Cette qualification était notre objectif et nous tenait à cœur. Tout le monde était unanime qu’il faut qu’on écrive une page de l’histoire du football burkinabè. Dieu merci, avec les bénédictions de nos ancêtres, de nos parents, nous sommes parvenus à nous qualifier. Nous allons nous remettre au travail car nous avons débuté une aventure et il faut donc aller jusqu’au bout.

Youssouf Barro (capitaine de Salitas FC) : « Nous sommes heureux d’être entrés dans l’histoire »
Comme c’est devant notre public on se devait de nous qualifier. C’est fait. On remercie tout ce public qui est sorti nombreux ce soir pour nous soutenir. J’espère que ça va continuer. Cette victoire est dédiée au public burkinabè, à la population burkinabè. Nos dirigeants nous ont promis quelque chose, ce qui est normal. Pour une équipe burkinabè qui arrive à se qualifier pour la première fois en match de poule, c’est normal qu’il y ait des promesses et j’espère que les promesses seront respectées. Cette qualification est très importante d’abord pour nous les acteurs parce que c’est la première fois qu’une équipe burkinabè passe dans les phases de poules. Nous sommes très heureux de nous être qualifiés et d’entrer dans l’histoire.

Propos recueillis par : A.S

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.