Premier ministère Paul Kaba Thiéba passe la main à Christophe Dabiré

Le secrétaire général du gouvernement et du Conseil des ministres, Stéphane Wenceslas Sanou, a officiellement installé Christophe Joseph Marie Dabiré, dans ses fonctions de Premier ministre du Burkina Faso en remplacement de Paul Kaba Thiéba. Le cérémonial s’est déroulé à la Primature, dans la matinée du jeudi 24 janvier 2019.

Prévue pour 11h hier jeudi 24 janvier 2019, la passation de charge entre les Premiers ministres entrant Christophe Joseph Marie Dabiré et sortant, Paul Kaba Thiéba a commencé 15 minutes plus tôt. A son arrivée, Christophe Joseph Marie Dabiré, après le salut au drapeau a été accueilli au perron de la Primature par celui qui va le remplacer.

Après une poignée de main empreinte de sourires, les deux personnalités prennent place dans une salle où les attendaient des conseillers spéciaux et techniques, mais aussi des responsables du Premier ministère et des services rattachés. Dans une ambiance bon enfant, Paul Kaba Thiéba fait le tour de table avec son successeur pour lui présenter nommément ceux qui sont présents dans la salle.

Après la lecture du décret de nomination du Premier ministre en date du 21 janvier 2019, le Secrétaire général du gouvernement et du Conseil des ministres, Stéphane Sanou, a solennellement déclaré Christophe Dabiré, installé dans ses fonctions, au nom du président du Faso. Tout en exprimant sa «sincère» reconnaissance au chef du gouvernement sortant pour le travail accompli, il a souhaité bon vent au nouveau venu.

Le Premier ministre sortant a ensuite transmis à son successeur les dossiers auxquels le SG du gouvernement a ajouté son décret de nomination. Après plus de 30 mn de tête-à-tête entre les deux hommes, Christophe Dabiré a raccompagné son successeur sur le perron, avant de s’entretenir avec ses collaborateurs.

Jean-Marie TOE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.