Election présidentielle de 2020 : Le CDP prépare la reconquête du pouvoir

Le bureau politique national du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) a tenu sa 63e session, le samedi 26 janvier 2019, à Ouagadougou. Les membres du parti ont réaffirmé leur volonté de reconquérir le pouvoir d’Etat.

2019 est une année pleine d’espoir pour les militants du Congrès pour la démocratie et le progrès(CDP). L’ex parti au pouvoir veut adopter de nouvelles stratégies pour remporter les futures batailles électorales qui s’annoncent dès l’année prochaine, en l’occurrence l’élection présidentielle. Mais, cela passe d’abord par une union de tous les membres, selon le président du CDP, Eddie Komboïgo, lors de la 63e session du Bureau politique national(BPN), le 26 janvier dernier, à Ouagadougou.

Pour la reconquête du pouvoir, il faut un maillage de tout le territoire national pour s’assurer de la fidélité des membres du parti, a affirmé le président du CDP. A cet effet, il va entreprendre dans les jours à venir, une tournée dans les 45 provinces du Burkina Faso pour « galvaniser » la troupe. «La renaissance de notre parti se consolide sur l’ensemble du territoire. Le 7e congrès ordinaire a permis à notre parti d’être encore plus fort.

Le président du CDP, Eddie Komboïgo a dit aux militants que 2019 est une année cruciale pour remporter la prochaine présidentielle.

L’année 2019 sera une année charnière pour le CDP, une année de combat », a-t-il lancé, à l’assemblée. « Mais, indépendamment de ces sorties officielles, les camarades du BPN et du haut conseil se verront confier tout au long de l’année, des visites de nos structures tant à l’intérieur qu’à l’extérieur », a-t-il souligné. Toutes ces actions, a-t-il soutenu, vise à faire du CDP, le 1er parti politique du pays. Ce challenge est possible, selon le 1ersecrétaire général adjoint du CDP, Issa Gandema. Car, huit mois à la tête du parti, son bilan est positif.

Tous les actes et textes du parti ont été finalisés, les sessions et réunions se tiennent régulièrement, les organes centraux ont été installés. Tout cela a pour objectif de renforcer la gestion participative, la démocratie interne, la liberté d’expression et la recherche permanente du consensus, a indiqué M. Gandema. C’est pourquoi, le BPN a félicité Eddie Komboïgo pour son engagement au service du bon fonctionnement du parti.

Abdel Aziz NABALOUM
emirathe@yahoo.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.