Santé publique : Le CMA Paul VI érigé en hôpital

Une messe d’action de grâces a été organisée, le vendredi 25 janvier 2019 au CMA Paul VI de Ouagadougou, dans le cadre de la commémoration du 1er anniversaire de la canonisation du pape Paul VI.

Les fidèles catholiques sont toujours contents de la canonisation du Pape Paul VI. A cet effet, une messe d’action de grâces a été célébrée, le vendredi 25 janvier 2019 à l’hôpital Paul VI par Monseigneur Léopold Ouédraogo, évêque auxiliaire de Ouagadougou, pour rendre grâce au Seigneur pour la canonisation du Pape Paul VI, le 14 octobre 2018. A cet effet, quatre évènements ont marqué cette célébration.

Il s’agit de la décoration de dix employés du centre médical, le passage du Centre médical avec antenne chirurgicale (CMA) en hôpital Paul VI, la présentation de vœux de nouvel an du personnel et la remise de certificats a certains agents. Selon le directeur de l’hôpital, Paul VI Abbé Damien Sandwidi, le passage du centre en hôpital a entraîné plusieurs changements dont l’acquisition de nouveaux matériels de soin, la construction de nouveaux locaux, l’amélioration du traitement salarial du personnel et l’élargissement de la prise en charge des patients. Il a soutenu que de nombreux changements positifs ont été salués par l’ensemble du corps pastoral et apprécié par le personnel.

Le passage au statut d’hôpital a été un grand acte ayant permis la décoration de plusieurs employés qui ont brillé de par leur savoir-faire. 10 personnes ont été faites chevaliers de l’Ordre de mérite burkinabè, a expliqué l’Abbé Damien Sandwidi. Mgr Léopold Médard Ouédraogo, dans son homélie, a rappelé la mission du défunt Pape qui, pour lui, a été « un grand apôtre des nations, mais aussi pour les malades ». S’agissant de la vie de ce dernier, il a déclaré: « le Pape Saint Paul VI est celui-là qui a été mal compris. Mais, les évènements après sa mort ont confirmé qu’il était agréé de Dieu ».

Pour donner un sens à tout cela, Mgr Léopold a laissé entendre que Paul VI est l’un des papes qui se sont opposés à l’avortement, mais qui, a été mal compris par ses contemporains, un fait qui va l’isoler jusqu’à sa mort. Par ailleurs, a-t-il lancé, « sa mort sera suivie par des miracles divers, témoignant de sa sainteté ». Et ce sont ces divers miracles qui ont concouru à sa canonisation en 2018, faisant de lui, l’un des saints de l’Eglise. La construction de ce centre médical a été financée par le Pape Paul VI et ses amis d’Italie, sous l’ère du Cardinal Paul Zoungrana.

Ce centre de santé a évolué avec le temps et aujourd’hui, il est classé parmi les centres hospitaliers les plus fréquentés de la capitale burkinabè, a-t-il conclu. Profitant de la messe d’action de grâce, les responsables de l’hôpital Paul VI ont exprimé leur joie pour le passage du statut de CMA à celui d’hôpital. Conscients du travail qui les attend, ils se sont dits prêts à suivre leur saint patron pour servir les patients.

Valentin Kaboré

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.