Le lauréat du GPNAL 2018 a présenté son œuvre «Moah, le fils de la folle» au DG des Editions Sidwaya, qui lui a valu son 1er prix en roman (gauche).

Le journaliste-chroniqueur-écrivain, Clément Zongo, a rendu visite aux Editions Sidwaya. A l’occasion, il a non seulement présenté ses remerciements au premier responsable de cette maison de presse pour les accompagnements, mais aussi l’ensemble des prix qu’il a remportés.

Avec une plume bien affûtée, on ne peut que rafler des prix. C’est le cas du journaliste-chroniqueur et écrivain Clément Zongo, à l’état civil, Alexis Yaméogo. En effet, le lundi 24 décembre 2018, il a rendu visite aux Editions Sidwaya où, il a eu un moment d’échanges avec le premier responsable, Mahamadi Tiegna. A l’occasion, le chroniqueur a non seulement présenté ses félicitations à M. Tiegna pour sa nomination, car, auparavant journaliste de la rédaction, mais également ses encouragements pour la mission qui lui est assignée.

Clément Zongo l’a, en sus, dévoilé l’ensemble des prix remportés grâce à sa plume. Parmi ceux-ci, figure le roman intitulé : «Moah, le fils de la folle», l’œuvre qui a remporté le premier prix du Grand prix national des arts et des lettres(GPNAL), lors de la XIXe édition de la Semaine nationale de la culture (SNC 2018).

L’écrivain a également remporté à la même édition, le 3e prix en poésie. Des succès qu’il met à l’actif de sa collaboration avec les Editions Sidwaya. Parce qu’il anime la page chronique du journal chaque vendredi et ce, depuis 2013. «Ce sont les chroniques que je propose à Sidwaya qui ont vraiment forgé mon talent d’écrivain. Cette collaboration m’a également permis de me faire des relations, car mes chroniques sont reprises par Fraternité Matin, un quotidien ivoirien, et je reçois des mails chaque jour de la part de mes lecteurs dans la sous-région.

Je suis vraiment fier de mon 1er prix que je dois en partie aux Editions Sidwaya et à tous mes lecteurs», a-t-il martelé. Pour sa part, le directeur général des Editions Sidwaya, Mahamadi Tiegna, a félicité le lauréat de la catégorie roman du GPNAL de la SNC 2018. Selon lui, Clément Zongo est un modèle parce qu’« une chose est d’avoir une telle plume et une autre est de pouvoir se mettre au niveau des autres».

Concernant le prix «Moah, le fils de la folle», M. Tiegna a signifié que «le prix se suffit à lui-même et le présenter, c’est faire justement preuve d’humilité». Il a ainsi salué la motivation de l’écrivain et souhaité la continuation de leur collaboration.

Car, «si les lecteurs arrachent les journaux de vendredi, c’est en partie à cause de la chronique». En guise de motivation, le DG a fait don d’un cadeau à Clément Zongo pour «l’encourager». Le roman «Moah, le fils de la folle» est déjà en vente. La dédicace est prévue pour le samedi 2 février 2018 aux Archives nationales à Ouagadougou.

Clauris SANA
(Collaborateur)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.