La directrice du CIL, Marguerite Ouédraogo/ Bonané : «Nous avons pour rôle d’accompagner la population à utiliser à bon escient les technologies de l’information et de a communication ».

La Commission de l’informatique et des libertés (CIL), a reçu, des élèves- officiers de la 4e promotion de l’Académie de police, le lundi 28 janvier 2019 à Ouagadougou, pour une visite de découverte.

L’Académie de police veut se familiariser avec des institutions étatiques. Elle a mis le cap le lundi 28 janvier 2019 sur la Commission de l’informatique et des libertés (CIL)), à Ouagadougou. L’objectif de la visite, a laissé entendre l’élève- officier de police Bationo Patrice, est de créer une certaine symbiose entre la police et les institutions de l’Etat.

« En effectuant cette visite au sein de la CIL qui œuvre dans le domaine de l’informatique, il s’agira pour nous, élèves-policiers, de venir apprendre sur la protection des données à caractère personnel dans ce monde basé sur les Technologies de l’information et de la communication (TIC)» a indiqué M. Bationo.

Les élèves de l’Académie de police ont renforcé leurs capacités en matière de protection des données à caractère personnel.

La directrice de la CIL, Marguerite Ouédraogo/Bonané, a saisi l’occasion pour saluer la présence massive des élèves-officiers de la 4e promotion de l’Académie de police dans son institution. A l’écouter, cette visite entre dans le cadre des actions d’information et de sensibilisation de son institution. « La Commission de l’informatique et des libertés, autorité administrative indépendante, a pour mission de veiller à la protection des données personnelles des citoyens burkinabè en matière de traitement, de manipulation de toutes ces données », a expliqué la directrice.

Ainsi, il a été question, avec les élèves-officiers, de partager des informations, des missions et attributions de la CIL, des actions menées sur le terrain, des droits des personnes concernées en matière de traitement de leurs données. Des conseils pratiques pour une gestion saine et responsable de la vie privée dans un monde du tout numérique ont été prodigués à l’endroit des visiteurs du jour. En rappel, cette visite de la police au sein du CIL s’est effectuée le jour où le monde entier célèbre la «Journée internationale de protection des données à caractère personnel ».

Hadofini Clotilde BICABA
(Stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.