La Chambre de commerce et d’industrie du Burkina (CCI-BF), a tenu une session d’information sur la garantie unique au profit des acteurs de la chaîne de processus sur le corridor Ghana-Burkina, le mardi 29 janvier 2019 à Ouagadougou.

A la suite de la signature en juillet 2018 du protocole d’entente entre le Burkina et le Ghana, pour la perception unique de la cotisation au fonds de garantie sur le corridor Ghana-Burkina, les deux pays ont initié, des sessions d’information et de sensibilisation du mécanisme à l’endroit des différents opérateurs économiques et autres acteurs concernés. Ainsi, après une première séance de sensibilisation au Ghana, le vendredi 25 janvier 2019, la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso (CCI-BF) et le State Insurance Compagny (Ghana), étaient en conclave, le mardi 29 janvier 2019, à Ouagadougou. Selon les organisateurs, l’objectif est de rappeler les principaux textes et dispositifs régissant le mécanisme de la garantie unique mais également de donner de plus amples informations sur le dispositif mis en place sur le corridor Ghana-Burkina dont l’entrée en vigueur a été effective le 2 janvier 2019.

A entendre le Directeur général de la CCI-BF, Issaka Kargougou, pour une phase d’expérimentation, il était nécessaire de procéder à cette session d’information pour que les opérateurs et autres acteurs concernés connaissent le bien-fondé du mécanisme pour les deux pays. En effet, initié depuis 1990 dans l’espace de la Communauté économique monétaire ouest africaine (UEMOA), la garantie unique, aux dires du DG de la CCI-BF, vise à sécuriser les recettes douanières par rapport à la circulation des personnes et des biens.

Pour ce faire, il a exhorté les participants à suivre avec le plus grand intérêt, les échanges, en vue de favoriser une meilleure appropriation du mécanisme par tous les intervenants de la chaîne. En rappel, depuis son initiation dans l’espace CEDEAO dans le but de faciliter le commerce transfrontalier, le Burkina Faso est à sa deuxième phase d’expérimentation de garantie unique après une première réalisée en 2014 avec la Côte d’Ivoire.

Hadofini Clotilde BICABA
(Stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.