Gulmanceba et Yadcé offrent plus de 7 millions F CFA

L’Association Bulkina Maacuagu- Bulkina roogmik (ABMBR) a remis, un lot de matériels médicotechniques d’une valeur de 7 697 500 F CFA à la maternité de Kongoussi, le samedi 26 janvier 2019. Ce geste de la famille de parents à plaisanterie, gulmanceba-Yadcé, vise à soutenir la formation sanitaire, ravagée par un incendie, il y a un an.

La joie a été la chose la mieux partagée à la cérémonie de remise de don à la maternité de Kongoussi. L’appui en matériel médicotechnique est composé de deux boîtes d’accouchement et deux autres de petite chirurgie, d’une boîte de pansement et d’un stéthoscope obstétrical, de trois lits et trois matelas, d’une armoire à clapet,…Aux yeux du médecin-chef du district sanitaire, Dr Hamado Ouédraogo, le don répond à un besoin réel de ses patientes. Il a alors remercié les donateurs et souhaité longue vie à l’association. L’un après l’autre, le maire, le Zitenga Naba, le Secrétaire général (SG) venu représenter le haut-commissaire de la province du Bam, ont embouché la même trompette.

Tout en rappelant que la parenté à plaisanterie est un gage de cohésion sociale, l’édile, Daouda Zoromé a qualifié de ‘’meilleure’’, l’alliance entre les Gourmantché et les Yadcé. Pour le SG, Armand Dambré, le geste de l’Association Bulkina Maacuagu- Bulkina roogmik (ABMBR) est la énième marque de compassion depuis l’incendie de la maternité le 20 août 2018. Toutefois, il a confié qu’aucun autre don n’égale ce dernier de par la valeur, plus de sept millions F CFA et le symbole que représentent les bienfaiteurs. Partis ensemble depuis Ouagadougou, les deux groupes alliés se sont taquinés tout le long du chemin et même au cours de la cérémonie. « Je salue tous ceux qui sont venus de la brousse, (Ndlr les Gourmantché) », a lancé, le Zitenga Naba, lors de son allocution. En retour, l’un des intervenant gulmance s’est proclamé chef suprême du ‘’Yalmtenga’’, entendez, le Yatenga.

Tout est parti de la création d’une page facebook

D’autres piques comme ‘’la demande du bonnet de Naaba Kiiba en sacrifice’’, ‘’2 000 demandes de naturalisation des Yadcé’’…ont ponctué la cérémonie. Le président de l’ABMBR, Mamoudou Combary, a affirmé que Gulmance et Yadcé forment une même famille qui promeut le ‘’rakiré’’ et la solidarité entre deux groupes et deux régions. Meurtrie par l’incendie qui a ravagé la maternité de Kongoussi, le 20 août 2018, elle a lancé une levée de fonds pour soutenir les populations. « Au terme de l’opération, une somme de 6 059 250 F CFA a été mobilisée et du matériel estimé à 1 638 500 F CFA », a révélé le président Mamoudou Combary. Il a précisé que le beau geste du 26 janvier 2019 consiste à effacer définitivement dans la mémoire, les traces sombres du 20 août 2018. L’ABMBR dont on vante les mérites aujourd’hui est, selon son président, née de la création d’une page facebook, le 13 juillet 2013.

Elle a évolué pour se transformer en association en 2015, avec plus de 44 000 membres à l’intérieur comme à l’extérieur du Burkina qui animent le groupe. Pour Mamoudou Combary, une initiative comme la leur, peut être un exemple pour le Burkina Faso qui a besoin actuellement d’un vivre- ensemble dans l’harmonie. « C’est une valeur culturelle et ancestrale qui nous permet au-delà de la distraction, de construire une société de paix, d’amour, de tolérance et de fonder une cohésion sociale, gage de stabilité », a-t-il souligné. L’occasion a été belle pour lancer une autre levée de fonds pour 2020 afin de voler au secours des populations de la région de l’Est.

Tielmè Innocent
KAMBIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.