Le ministre des Transports, de la Mobilité urbaine et de la Sécurité routière, Vincent Dabilgou, a installé le nouveau délégué aux activités aéronautiques nationales, le docteur Thomas Hyacinthe Compaoré, le mardi 5 février 2019 à Ouagadougou.

Après quinze années passées à la tête de la Délégation aux activités aéronautiques nationales (DAAN), Moumouni Barro a estimé que ses forces ne sont plus à la hauteur des défis qui se posent à la structure. Il a donc demandé à être déchargé de ses fonctions au profit du docteur Thomas Hyacinthe Compaoré désigné par l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA). La passation de charge entre les deux hommes a eu lieu le mardi 5 février 2019 à Ouagadougou en présence du ministre des Transports, de la Mobilité urbaine et de la Sécurité routière, Vincent Dabilgou.

Le nouveau responsable de la DAAN, qui s’occupait de la mise en place du système de management de la qualité de l’agence dans 17 pays africains et la France, entend répercuter son expérience au niveau de la délégation. Il veut surtout oser le pari du changement et réunir des conditions optimales à la réalisation de ses missions pour atteindre des niveaux de performances en accord avec les mutations importantes que subit l’aviation civile internationale.

Il a soutenu qu’il fera de la mise en adéquation des services rendus par la DAAN avec les différentes exigences règlementaires et celles des usagers des plateformes aéroportuaires du Burkina Faso, son cheval de bataille. « Nous sommes résolument engagés dans une recherche constante de la satisfaction du client, dans la modernisation des infrastructures et environnements de production.

Ce, dans la perspective de l’instauration d’une culture de l’amélioration continue des performances organisationnelles de la délégation. Nous conduirons donc avec l’ensemble des acteurs, les changements nécessaires à l’installation d’une dynamique de progrès pour faire du Burkina Faso, un pays exceptionnel de par la qualité de ses services aéroportuaires », a promis M. Compaoré. Le ministre Dabilgou dit attendre beaucoup de lui.

A l’écouter, l’aéroport de Ouagadougou est vieillissant et la qualité des services rendus ne donne pas une bonne image du pays. « Or, la construction de l’aéroport de Donsin traine. Il faut donc mettre l’accent sur l’entretien des infrastructures, la qualité des services, pour que les gens se rendent compte que même si l’aéroport a pris un coup de vieillesse, nous sommes capables de rendre heureux les passagers dont le nombre est malheureusement en baisse », a-t-il souhaité.

Aussi a-t-il demandé au personnel de soutenir M. Compaoré, et d’accepter les changements qu’il opérera. Mais en attendant, six agents de la DAAN qui se sont distingués par la qualité de leur travail ont reçu des médailles de l’aéronautique pour leurs bons et loyaux services et quatre personnes admises à la retraite ont été gratifiées de cadeaux.

Eliane SOME
elianesome4@gmail.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.