?????????

La jeunesse du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) a organisé, le samedi 2 février 2019 à Ouagadougou, une assemblée générale, au cours de laquelle elle s’est montrée prête pour les élections présidentielle et législatives de 2020. 

 La course à l’électorat pour les élections couplées présidentielle et législatives de 2020 n’est pas encore officiellement lancée, mais la jeunesse du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) se donne déjà des directives pour ce «grand rendez-vous démocratique». C’était à l’occasion de l’Assemblée générale (AG) des jeunes de l’ancien parti au pouvoir, le samedi 2 février 2019, dans l’enceinte du palais de la culture Jean-Pierre-Guingané de Ouagadougou, sous le thème : «Pour un CDP solidaire et conquérant, quelle contribution de la jeunesse». Ces jeunes et partisans du «parti de l’épi et de la daba » sont venus, selon le président de la jeunesse du CDP/Kadiogo, Alain Nacoulma, réaffirmer leur engagement et leur détermination à conduire au lendemain des élections de 2020, le président du parti, Eddie Komboïgo, au palais présidentiel de Kosyam. Pour M. Nacoulma, c’est une assemblée, qui se tient dans un contexte particulier dû à l’insécurité que connaît le Burkina Faso, mais également dans un environnement politique, économique et social national en pleine détérioration. Au titre de la situation sécuritaire nationale, Alain Nacoulma et ses camarades la qualifient de «tâtonnement politique» du pouvoir en place. « Comment pouvons-nous créer des emplois pour des jeunes, dans ces conditions ? C’est pourquoi, le thème de cette rencontre se conjugue avec l’engagement qu’un parti attend de sa jeunesse en termes d’actions responsables et citoyennes», a-t-il fait savoir. Le président du CDP a, pour sa part, saisi cette occasion pour féliciter les jeunes militants pour la forte mobilisation qui, selon lui, n’est rien d’autre qu’un signe de victoire pour son parti.  «Je voudrais saluer la forte mobilisation des jeunes de notre parti. Une mobilisation des grands jours qui vient nous rappeler la force et la place du CDP sur l’échiquier politique national», a déclaré M. Komboïgo, président du bureau politique national du parti. Cette AG de la jeunesse du CDP, a en croire son président, s’est tenue à la veille du 3 février, jour de l’anniversaire de l’ex-président du Faso, Blaise Compaoré. «Nous célébrons par anticipation cet anniversaire et lui témoignons notre reconnaissance et celle des Burkinabè pour l’œuvre accomplie sous ses mandatures pour la construction de notre cher pays», a-t-il affirmé. Pour le président du CDP, la victoire de leur parti en 2020 passera par sa jeunesse. « Il nous faut nous réarmer d’esprit et d’engagement militants pour faire de 2020 l’année de notre parti », a-t-il conseillé.

Marthe ZONGO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.