Nous avons évoqué ces temps-ci l’expérience et la vision prospective du vieillard (cheveux blancs en principe) face au jeune, même flanqué d’une barbe fournie, fût-elle grisonnante !

Au nom d’on ne sait quels droits, les citoyens, jeunes le plus souvent, estiment qu’ils peuvent juger, contester, et condamner de façon péremptoire les autres, plus âgés ou non ! C’est ainsi qu’au niveau d’émissions, de débats radiodiffusés, on interpelle, vilipende et voue aux gémonies l’autorité ou des responsables des différents secteurs d’activité de notre pays ou d’autres cieux ! Du fait d’un ego surdimensionné, d’un « confort » sécuritaire, d’un faux patronyme q’une diffusion imagée aurait sans doute dissuadés. ! « Je pense quant à moi » (sic) ah ! ce moi qu’on dit haïssable ! On a connu des combattants de l’ombre ! Il existe aussi ceux de la pénombre et du risque zéro !

Admirons donc ces animateurs (bons psychologues !) qui savent éconduire habilement : (« votre message est passé », ou bien : « vous pouvez revenir)…, ou : la communication se brouille, mais nous avons saisi l’essentiel de votre propos ! « … Boum fanh ya, yame » !.. Comme disait Pivot, le regrette humoriste bien de chez nous !

 

Mounir

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.