L’épouse du chef de l’Etat, Sika Kaboré, a lancé, le vendredi 1er février 2019 à Ouagadougou, la Ve édition de la visite médicale annuelle gratuite des retraités et des conjoints survivants. Plus de 64 000 personnes prendront d’assaut dans les jours à venir, des sites sanitaires pour des soins de qualité.

64 120 retraités, dont 36 205 de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) et 27 915 de la Caisse autonome de retraite des fonctionnaires (CARFO) bénéficieront des prestations sanitaires, du 11 février au 31 juillet 2019 sur toute l’étendue du territoire national. La cérémonie de lancement de la visite médicale annuelle a eu lieu, le vendredi 1er février 2019 à Ouagadougou, sous le parrainage de l’épouse du chef de l’Etat, Sika Kaboré. Cette activité va contribuer, entre autres, à réaliser pour chaque pensionné de la CNSS et de la CARFO, un examen clinique fait par un médecin, des examens de dépistage des cancers du sein et du col de l’utérus chez les femmes et le dosage de l’antigène prostatique spécifique chez les hommes. Un traitement adéquat pour les affections fréquemment observées chez les personnes âgées leur sera également dispensé. Pour Mme Kaboré, cette période étalée sur six mois, va permettre aux pensionnés, de mieux prendre part à cette visite. Car, ils constituent à son avis, un ‘’capital’’ important d’expériences, qui peut profiter à toute la population burkinabè. Elle a ajouté qu’au-delà, les retraités de l’armée peuvent également venir à la rescousse du personnel militaire et des Forces de défense et de sécurité (FDS). « C’est la raison pour laquelle, nous veillions à leur santé, afin qu’ils puissent continuer à participer au développement économique et social du Burkina Faso», a-t-elle soutenu. La prolongation de la visite médicale a été appréciée positivement par le président de l’association nationale des retraités, Simon Ouédraogo, qui a indiqué qu’elle sera une aubaine pour chaque comité régional, de mieux s’organiser pour accueillir les personnes du 3e âge.

 

Un décret pour améliorer l’état de santé des ‘’vieillards’’

Depuis 2007 pour la CNSS et 2009 pour la CARFO, des visites médicales gratuites sont organisées chaque année au profit des retraités. Ces deux institutions ont inscrit en bonne place dans leurs politiques sociales, ces visites, dont le souci majeur est le bien-être des pensionnés. La gratuité des soins s’inscrit dans un contexte sanitaire et nutritionnel, où les pensions des retraités sont en majorité faibles et ne leur permettent pas d’avoir des soins convenables. « C’est dans cette optique que le gouvernement a adopté en 2016, un décret portant institution d’une visite médicale annuelle gratuite au profit des retraités et des conjoints survivants de la CNSS et de la CARFO », a justifié le président Ouédraogo. Le directeur général de la CNSS, Lassané Sawadogo a, pour sa part, exprimé toute sa reconnaissance à l’endroit de la première dame Sika Kaboré, qui a toujours fait preuve d’une grande sollicitude auprès des personnes de cette génération. « Nous voulons faire en sorte que les efforts que nous déployons, soient de plus en plus efficaces et apportent des réponses satisfaisantes aux attentes de ces retraités, en tenant compte de nos moyens et de nos possibilités, qui ne sont pas toujours extensibles», a-t-il fait savoir. Il a dévoilé que plus de 700 millions F CFA ont été consacrés pour cette activité de 2019.

Afsétou SAWADOGO

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.