« Depuis plus d’une année, le bâtiment administratif du Centre est sans eau. Et cette situation n’est pas facile pour les agents qui y travaillent. Comment comprendre que des agents qui sont censés travailler 5 jours /7, de 7h30 à 16h, n’aient pas la possibilité d’utiliser les toilettes, là où ils travaillent, lorsqu’ils ont un besoin pressant ? », s’est offusqué une source que Kantigui a rencontrée.

En effet, plusieurs témoignages corroborent les propos de l’interlocuteur de Kantigui par rapport au problème d’eau au sein de ce bâtiment où ont aménagé depuis 2017, neuf ministères. Kantigui a même ouïe dire que les femmes qui font le nettoyage ont même du mal à faire leur travail à cause du manque d’eau.

Conséquence, les toilettes du bâtiment administratif du Centre, sentent mauvais, tout comme certains couloirs où sont situées des toilettes, affirme la source de Kantigui. La solution que certains services ont trouvé c’est de fermer les toilettes. Malgré cette option, les usagers et agents sont frappés par les odeurs nauséabondes des toilettes où l’eau n’a pas coulé depuis maintenant un an. Mais quel est le véritable problème de ce manque d’eau ? Difficile de trouver une réponse à cette question.

Le hic, affirme l’informateur de Kantigui, c’est que rien n’est fait par les autorités pour trouver une solution au problème d’eau. « Peut-être que ça leur plaît de voir leurs agents travailler dans ces conditions », renchérit notre source. Les agents ont-ils rencontré leurs patrons respectifs pour échanger sur la question ? Selon les informations que Kantigui a pu glaner, ils se plaignent dans les couloirs sans oser poser le débat. En tous les cas, Kantigui se fait donc le porte-voix des travailleurs du bâtiment, pour qu’une solution soit rapidement trouvée au problème.

La Nouvelle Aquitaine et le Plateau central célèbrent 20 ans de jumelage

Dans ses ballades dans la ville de Ziniaré, Kantigui a appris que la semaine du 18 au 22 février 2019 sera particulière. Selon ses sources, la région du Plateau central va accueillir ses partenaires de la région de la Nouvelle Aquitaine en France.

Le programme de leur séjour s’annonce très chargé avec des rencontres, des visites de réalisations dans les provinces de l’Oubritenga, du Kourwéogo et du Ganzourgou, une session du comité de pilotage Nord/Sud, des échanges avec les acteurs de la région du Plateau central et surtout la célébration du 20e anniversaire de la coopération décentralisée entre les deux collectivités. Selon l’informateur de Kantigui, les autorités du Plateau central s’activent pour réserver un accueil chaleureux à leurs partenaires français.

Une grande rencontre est prévue, le lundi 18 février 2019, pour faire le bilan des activités du programme de coopération et dégager les perspectives. La célébration du 20e anniversaire de la coopération est fixée au jeudi 21 février 2019 dans la cité de Naaba Oubri. Au cours de cette fête, a-t-on soufflé à Kantigui, les deux parties procéderont à la signature d’une nouvelle convention de partenariat. Kantigui a également noté qu’une cérémonie d’hommage sera dédiée au défunt maire de la commune de Zitenga, décédé le 12 janvier 2019.

Kantigui
kantigui2000@gmail.com
(00226) 25 31 22 89

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.